Arthur Iturria Clermont Lyon
Le Clermontois Arthur Iturria tente d'échapper à la défense du LOU | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Clermont vainqueur de justesse, La Rochelle s'écroule

Publié le , modifié le

Clermont, petit vainqueur de Lyon (16-13), a accentué son avance en tête du Top 14, profitant de la large défaite de son dauphin au classement, La Rochelle, balayée à Bordeaux-Bègles (26-0). Le Racing a quant à lui dû résister au retour de Grenoble (29-24). Enfin, belle victoire de Brive face à Pau (38-25).

Avec les Rochelais en embuscade à deux points derrière, les Clermontois devaient impérativement repartir de l'avant après avoir été battus samedi dernier à Bayonne (14-22), pour la première fois depuis fin septembre. Mission accomplie à Marcel-Michelin face au LOU mais seulement après la sirène grâce à un drop de Morgan Parra, aligné pour la première fois à l'ouverture pour pallier l'absence de Camille Lopez, retenu avec le XV de France. Privés de nombreux internationaux, les Jaunards se sont toutefois fait secouer par les Lyonnais, revenus à égalité (13-13) à un quart d'heure du terme sur un essai de Baptiste Couilloud. Difficile certes, cette victoire n'en reste pas moins précieuse puisqu'elle leur permet de distancer leurs anciens dauphins rochelais de six points.

Revigorés par leur première victoire dimanche face à un cador, Toulouse (25-19), les Maritimes ont été éteints par Bordeaux-Bègles (26-0). Résultat, les hommes de Patrice Collazo voient leurs adversaires du jour leur passer devant, avec le même nombre de points (34) mais l'avantage de la différence particulière. Mais Montpellier (5e, 31 pts) peut s'emparer seul de la deuxième place, en cas de victoire sur le terrain du Stade Français dimanche. Vainqueur avec le bonus (34-17) d'un RC Toulon (4e) amputé de seize joueurs entre internationaux et blessés, Castres (6e) s'est replacé dans un Top 6 qu'il avait quitté à la 6e journée.

Mais il a dû passer pour cela par l'ascenseur émotionnel. Bonus en poche au bout de 54 minutes, les Castrais l'ont perdu peu avant l'heure de jeu sur un essai toulonnais de Jean-Charles Orioli avant de le reprendre dans le temps additionnel grâce au jeune pilier Tudor Stroe. Toujours aux portes du Top 6, le Racing 92 (7e), vainqueur à domicile de Grenoble (29-24), est sur les talons du CO avec le même nombre de points (30), et devant le Stade Toulousain (8e). Un Stade Toulousain, qui risque d'être le grand perdant de la journée s'il s'incline chez la lanterne rouge bayonnaise dimanche, alors que Brive (9e), vainqueur de Pau (38-25), compte le même nombre de points (27).

AFP