Kini Murimurivalu
Kini Murimurivalu s'échappe | ZOCCOLAN / AFP

Clermont sonne la charge

Publié le , modifié le

Au lendemain de la défaite de Castres face au Racing, Clermont en a profité pour prendre la tête du Top 14 en écrasant Biarritz 41-0. Cette 9e journée a également profité à Toulon, vainqueur de Brive 18-3. Bayonne a repris des couleurs en dominant Perpignan 18-16, alors que plus tard, Toulouse a arraché la victoire sur le Stade Français 18-15. Agen accueille Montpellier pour le match de clôture.

De bas en haut

Dépassé dans tous les secteurs du jeu, le BO n'a pu que constater les dégâts face au rouleau-compresseur clermontois. Menés déjà 20-0 à la pause, les Biarrots n'ont même pas été capables de sauver l'honneur en deuxième période, laissant même échapper logiquement le bonus défensif et s'inclinant 41-0. Le BO qui ne compte qu'une victoire depuis le début de la saison, reste plus que jamais dernier du classement du Top 14 et voit après seulement neuf journées, la menace d'une relégation se profiler. En revanche, Clermont, auteur aujourd'hui de cinq essais, se retrouve leader du championnat grâce à cette huitième victoire, et peut se tourner vers l'Europe.

Laporte en tribune

Nommé il y a six semaines en remplacement de Philippe Saint-André, Bernard Laporte a assisté pour la première fois à une rencontre de son équipe, mais depuis les tribunes. Dégagé de ses obligations contractuelles avec la chaîne Canal + pendant la Coupe du monde, l'ancien sélectionneur du XV de France a pu apprécier le succès de ses hommes, et surtout à l'efficacité de Jonny Wilkinson, auteur de quatre pénalités. S'il est monté en tribune, c'est pour selon ses propres mots "prendre de la hauteur", et pouvoir ainsi mieux analyser la tactique à adopter. Ses adjoints Pierre Mignoni et Olivier Azam faisaient toutefois acte de présence sur le banc, et étaient directement reliés à lui pour faire passer les nombreux messages aux joueurs. Pour une première à Mayol, la méthode a visiblement marché, le RCT battant Brive 18-3. "C'est émouvant de se sentir porté par les supporteurs, on se doit de gagner pour eux qui ont parfois des difficultés pour payer leurs places, il faut pas les décevoir et leur apporter le bonheur", a déclaré l'ancien ministre des Sports.

... Heymans sur le terrain

Très attendu à Bayonne, Cédric Heymans, qui est revenu mercredi de Nouvelle-Zélande d'où il a ramené une belle médaille de vice-champion du  monde était titulaire avec son nouveau club de Bayonne. Face à Perpignan, l'ancien joueur de Toulouse, âgé de 33 ans, a contribué à la victoire des siens (18-16), même si il a fallu lutter jusqu'à la dernière seconde pour assurer cette troisième victoire prometteuse. Arrivé jeudi en terre basque, l'arrière international français n'a participé qu'à un seul entraînement avec ses nouveaux coéquipiers avant de se lancer dans le bain du Top 14.

Le drop ou la victoire ?

Heymans a dû aussi apprécié la victoire de son ancien club sur le Stade Français (18-15). Mais il aura fallu attendre les cinq dernières minutes pour voir la décision se faire. Au coude à coude dès les premiers instants de la partie, Parisiens et Toulousains ont, faute d'une brillant spectacle, offert un beau suspense au public du Stade Ernest-Wallon. Donguy a marqué l'essai salvateur à cinq dernières minutes de la fin du temps réglementaire, donnant l'avantage aux Toulousains, mais Beauxis ratant la transformation, les Parisiens auraient pu revenir mais Contepomi a préféré placer un drop que jouer la victoire... Etonnant !

Barnard fait tout le boulot pour Agen

Agen l'a emporté devant Montpellier (18-12) lors d'une  rencontre sans essai pour grimper à la 5e place du classement. Le demi d'ouverture sud-africain d'Agen Conrad Barnard a inscrit  tous les points de son équipe sur pénalités tandis que Montpellier encaisse le point de bonus défensif. La rencontre entre les deux promus Bordeaux-Bègles et Lyon OU, a été  annulée en raison d'une épidémie de parotidite (inflammation des glandes  salivaires) chez les Lyonnais.

Romain Bonte