Clermont maul pénétrant
Le maul pénétrant de Clermont enfonce la défense briviste | DIARMID COURREGES / AFP

Clermont reprend les commandes

Publié le , modifié le

Clermont a repris les commandes du Top 14 en allant s'imposer dimanche à Brive (26-21) dans le dernier match de la 10e journée. Clermont a inscrit un essai par mi-temps dans un duel très engagé, où les Brivistes -qui ont rapidement perdu deux éléments derrière- ne se sont jamais désunis et sont restés dans le match grâce à la botte de Germain. Clermont s'est remis la tête à l'endroit et le CAB pourra tout de même se consoler d'avoir pris un point de bonus défensif.

Les Clermontois devaient digérer la grosse désillusion de la semaine précédente à Toulon. Le derby du Massif-Central arrivait à point nommé même si ce déplacement en terre corrézienne n'avait rien d'une formalité face à une solide équipe de Brive. Mais les Jaunards avaient l'envie de laver l'affront toulonnais et ce sont les Brivistes qui en ont fait les frais. Sur les trois points sur lesquels ils avaient failli, la combativité, l'engagement et la défense, les Auvergnats se sont remis au travail. Ils savent qu'il est important de continuer à engranger dans un championnat très concurrentiel où chaque point est précieux. Clermont avait aussi à coeur de tenir son rang avant une parenthèse européenne de deux semaines afin de se rassurer.

Un combat acharné 

lls ont tenu leur pari,  non sans difficultés face à des Brivistes sur une bonne dynamique, et invités surprises du wagon de tête grâce à un incroyable début de saison.Totalement absents dans l'engagement face au RCT, les Jaunards sont cette fois rentrés dans le match pleins d'agressivité. Un peu trop même, Julien Bardy écopant d'un carton jaune dès la 3e minute pour un plaquage à retardement. Mais en matière d'engagement, les Brivistes en connaissent un rayon et la rencontre a tenu ses promesses dans le combat, comme en témoigne la sortie de Radikedike sur civière et la bagarre entre Méla et Radosavljevic en toute fin de match. La main sur le ballon, les Corréziens ont imprimé immédiatement leur marque sur la rencontre en enchaînant des temps forts et récoltant des pénalités transformées par leur arrière Gaëtan Germain (13e, 18e, 38e), meilleur réalisateur du Top 14. Mais la machine clermontoise a fini par se remettre en marche à la demi-heure de jeu grâce à un essai en coin d'Aurélien Rougerie (30), fruit d'un surnombre à l'extérieur après un ballon bien écarté par Morgan Parra, qui a permis à Clermont de virer en tête d'un petit point à la pause (13-12). 

Le début du deuxième acte s'est soldé par un chassé-croisé Parra (50e, 54e) - Germain (45e, 58e) jusqu'à l'essai du break clermontois entre les poteaux signé Vulivuli (61e), qui échappait aux plaquages des avants brivistes. Si Germain a remis dans les dernières minutes (75e) les Corréziens à portée d'essai des Clermontois, leurs derniers barouds seront en vain face à des Clermontois solidement ancrés sur leur défense. 

Christian Grégoire