Clermont Toulouse Morgan Parra
Morgan Parra (Clermont) | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Clermont reprend la tête du Top 14

Publié le , modifié le

Clermont a repris au Racing 92 la place de leader du Top 14 après sa victoire dimanche face à Toulouse (32-23), tandis que la veille Montpellier avait affirmé avec brio son rang au sein du wagon de tête en surclassant les Racingmen, lors de la 13e journée en retard.

Déplacée de janvier à mars pour permettre de rejouer les matchs de Coupe d'Europe reportés après les attentats du 13 novembre, cette journée a redistribué les cartes. En signant une cinquième victoire de rang dimanche face au Stade Toulousain, les Clermontois ont ainsi profité de la cinglante défaite du Racing à Montpellier (60-7) pour remonter sur un fauteuil de leader qu'ils n'avaient plus occupé depuis début décembre.

Toulouse voit rouge et broie du noir

L'antre des Jaunards n'était pas le lieu idéal pour rebondir après quatre matches sans victoire. Les Toulousains se sont pourtant employés jusqu'au bout, revenant au score sur deux ballons portés. Mais réduits à quatorze dès le début de la deuxième période après l'exclusion de Talalelei Gray, leurs efforts auront été vains face à des Clermontois, auteurs de deux essais par la pépite fidjienne Alivereti Raka. La pression est de plus en plus forte sur les hommes d'Ugo Mola alors que le septième, Castres, n'est qu'à quatre points derrière. Et le calendrier à venir n'est pas des plus cléments avec la réception du Stade Français, un déplacement à Castres justement et la réception du Racing 92.

Déclarations

Aurélien Rougerie, trois-quart centre de Clermont: "On sort victorieux avec des intentions de jeu. Tout n'est pas parfait mais Toulouse est une belle équipe. Ils sont costauds et dense sur les ballons portés. Le carton rouge est le tournant du match. Notre première place est anecdotique, on conserve beaucoup d'humilité. On n'est pas encore en phases finales. On voulait sortir la tête de l'eau après nos déconvenues, c'est chose faite. Raka, mis sur orbite, ça fait mal, on l'a vu ce soir ! Maintenant on part en stage de cohésion, on se retrouve entre nous, sans nos familles avant de se jauger face à Bordeaux et Toulon".

Morgan Parra, demi de mêlée, capitaine de Clermont: "Toulouse est venue avec de grosses intentions, c'est l'une des meilleures équipes du championnat de France. On voulait se jauger, on a gagné c'est bien ! On sort de semaines compliquées avec beaucoup d'absents, de blessés et de sélectionnés. Aujourd'hui on n'est pas champion non plus ! La saison est longue avec de gros déplacements. Deux défaites et on sortirait des six. C'est la première fois qu'on part en stage comme cela pendant la saison à cette période. On va échanger entre nous, réintégrer des joueurs. C'est important avant Bordeaux qui nous avait fait mal".

Jean-Marc Doussain, demi d'ouverture du Stade Toulousain: "Le carton rouge tue le match mais nous force à nous accrocher. On vit une spirale négative mais on a réalisé de bons ballons portés. Continuons de bosser pour conserver une place dans les six. On a quelques blessés, ce n'est pas évident avant de recevoir le Stade-Français. Maintenant il faut qu'on gagne des matches, on ne peut pas se satisfaire de défaites. On s'accroche, on est difficile à battre d'accord, mais on perd quand même ! Le Stade, c'est le haut-niveau, et là on est sixième".

AFP