Parra et Malzieu (Clermont) à l'attaque contre Toulon (Mignoni à terre)
Parra et Malzieu (Clermont) à l'attaque contre Toulon (Mignoni à terre) | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Clermont repousse Toulon

Publié le , modifié le

Clermont a pris provisoirement la place de dauphin du Stade Toulousain en s'imposant 19-12 contre Toulon lors du match avancé de la 20e journée. Les Toulonnais ont marqué deux essais contre un mais ils ont dû attendre les derniers instants du match pour revenir à sept points et accrocher le point de bonus défensif. Ils pointent au 6e rang (50 points) tandis que les Auvergnats, avec 57 points, peuvent voir venir.

Clermont s'est imposé avec le réalisme du champion dans un choc électrique face à Toulon,  récompensé de ses efforts par un bonus défensif précieux pour la fin de saison. Le match a été engagé, c'est le moins qu'on puisse dire. Cet engagement a donné lieu à plusieurs altercations, obligeant l'arbitre à  exclure temporairement Jean-Philippe Genevois et Julien Malzieu à la demi-heure  de jeu, puis Jamie Cudmore (62e).

Clermont ouvrait la marque dès la troisième minute sur une pénalité de Morgan Parra consécutive à un hors-jeu toulonnais. Juste après, une bagarre entre plusieurs joueurs (dont Cudmore et Tomoepeau). Monsieur Péchambert avertissait le capitaine varois Joe Van Niekerk pour lui dire de prévenir ses joueurs, souvent hors-jeu dans les regroupements. Les Auvergnats dominaient et Parra réussissait un drop de filou à l'issue d'une très belle offensive collective clermontoise où les trois-quarts (Fofana, Rougerie, Malzieu) avaient montré leur talent. Le Ercété avait toutefois l'occasion de revenir à 6-3 suite à une pénalité de Contepomi après une mêlée tournée de Clermont. Mais l'ouvreur argentin trouvait le poteau et les Jaunards parvenaient à se dégager.

Ce n'était que partie remise. Les Toulonnais rataient d'abord une belle occasion lorsque Sackey –mal servi par Lovobalavu, auteur d'une belle percée- était repris à dix mètres de la ligne d'en-but, avant de conclure par Auelua sur une passe parfaite de George Smith (6-5, 15e). Contepomi manquait la transformation. Quelques minutes après, la poussée clermontoise sur une mêlée aux 28 mètres permettait à Parra de redonner de l'air aux siens (9-5, 20e). Une autre portait le score à 12-5, la marque à la pause. 

Toulon dominait territorialement l'entame de seconde période mais sans marquer. Les hommes de Philippe Saint-André choisissaient la touche au lieu de prendre les trois points et ils perdaient le ballon sur le lancer pas droit de Genevois. Et c'est Clermont qui tuait le suspense sur un magnifique essai de Julien Bonnaire après un bon petit coup de pied de Rougerie poussé au pied par le troisième ligne international. Parra transformait l'essai (19-5, 52e). Les Rouge et Noir sauvaient l'honneur et récoltaient le point de bonus dans les dernières minutes sur un bel essai entre les perches du jeune Romain Barthélémy, rentré peu auparavant (19-12, score final).

Réactions

Gonzalo Canale (centre italien de Clermont, au micro de Canal+ Sport): "Ca a été un match très dur, on s'attendait à une équipe de Toulon très en forme, qui avait envie de faire quelque chose ici. Jusqu'à la fin, on a eu le match qu'on attendait. En première période, on n'a marqué que des pénalités. On s'est dit entre nous de mettre plus de rythme, d'essayer de marquer cet essai et à la fin, on y est arrivé. Mais le match a été dur, très intense, très physique avec de l'agressivité."

Romain Barthélémy (2e de Toulon, au micro de Canal+ Sport): "Je suis très content pour Toulon. On a eu un match difficile la semaine dernière à Agen. Ce soir, on a été bon dans l'agressivité et le combat. Je marque un essai, j'ai un coup de chance, merci ! C'est bien de ramener un point. A Agen, on était carrément passé à côté dans l'agressivité, dans l'envie et dans le rugby, quand on est agressif, on ramène des points."