David Smith Castres Aurélien Rougerie Clermont
David Smith (Castres) surveillé de près par Aurélien Rougerie (Clermont) | REMY GABALDA / AFP

Clermont repart du bon pied

Publié le , modifié le

Clermont a profité de la trêve dans le Tournoi des 6 Nations pour se refaire une santé en s'imposant sur la pelouse de Castres (17-28), performance que le club auvergnat n'avait pas réalisée depuis 40 ans.

En grande difficulté en Top 14, sorti de la Coupe d'Europe, Clermont était attendu au tournant pour à Castres pour cette 15e journée de championnat. Le C.O, qui restait sur 5 victoires lors des 6 derniers matchs, affichait quant à lui une forme diamètralement opposée mais la pause dans le Tournoi aura finalement inversé les courbes. Provisoirement remontés à hauteur du Racing-Métro et de Toulouse en tête du Top 14 en attendant les rencontres de la soirée, Clermont compte dix points d'avance sur une équipe de Castres (8e) battue pour la deuxième fois de la saison à domicile.

Les premières minutent n'augurent pourtant rien de bon pour les Auvergnats, qui multiplient les imprécisions. Et comme, en face, le CO rivalise de maladresse, le début de match est assez terne. Privée de cadres comme Jedrasiak, Chouly, Abendanon, Parra, Spedding, Fofana ou encore Domingo, l'ASM domine néanmoins territorialement. L'occupation du camp adverse débouche finalement sur une première percée victorieuse grâce à un Rougerie tranchant, parfaitement secondé par Toeava qui sert en bout de ligne Van der Merwe (0-7, 13e). Clermont vient de marquer sur un temps fort et profite ensuite de l'indiscipline qui règne dans les rangs tarnais pour faire fructifier son avantage grâce à Brock James (0-13, 29e).

Une réaction tardive mais salvatrice

Les hommes de Franck Azéma ne sont pas sortis d'affaire pour autant. La seconde période va cruellement leur rappeler. Dans un duel d'internationaux le long de la ligne de touche, Lamerat explose Nakaitaci au contact et inscrit l'essai de la révolte castraise (7-13, 44e). Bousculés, les visiteurs tentent de se réorganiser mais David Smith, en filou, intercepte une transmission de Rougerie pour filer seul derrière la ligne (14-16, 62e). Le CO met de la folie dans la partie et prend même les devants grâce à Urdapilleta (17-16, 65e). Les Clermontois auraient pu profiter d'une supériorité en fin de match avec le carton jaune infligé à Palis pour un placage haut mais l'ASM est elle aussi réduite à 14 après que Lee a voulu faire la justice lui-même (71e).

Mais les partenaires de Kayser sont des combattants. Malgré les vents contraires et une seconde période clairement à leur désavantage, les Auvergnats vont arracher la victoire grâce à Brock James (17-23, 77e) puis Vahaamahina (17-28, 77e). Clermont s'est fait peur mais peut enfin respirer. 

Julien Lamotte