Top 14 Clermont Agen 042016
Clermont au-dessus du lot face à Agen | AFP - Thierry Zoccolan

Clermont maintient le rythme en tête du championnat

Publié le , modifié le

Clermont a conforté sa place de leader du Top 14 en dominant largement la lanterne rouge Agen avec le bonus offensif à la clé (38-10) samedi pour le compte de la 21e journée. Oyonnax n'a pas eu plus de réussite, battu (31-13) à Brive, qui peut encore rêver de qualification. La situation devient en revanche de plus en plus délicate pour Agen et Oyonnax qui s'approchent inexorablement de la relégation.

Dans leur fétiche Stade Michelin, les Clermontois ont montré le visage qu'il fallait, avec de l'envie et beaucoup de rigueur défensive. Ils reviennent en très bonne forme avec le printemps, et signent leur huitième victoire d'affilée. L'ASM n'a jamais tremblé dans ce match face à la lanterne rouge, même si elle n'a pas toujours été très efficace dans son jeu d'attaque, avec beaucoup de ballons perdus en route. Les Auvergnats ont imposé leur domination physique, surtout en deuxième période après un entame un peu compliquée. Les Agenais ont lutté avec leurs moyens et ils ont fait mieux que se défendre; ils ont même eu la majorité des ballons mais se sont heurtés au bloc des Jaunards et n'ont pas pu en faire bon usage. Les Clermontois ont desserré petit à petit l'étau et ont inscrit six essais au total.

Les Clermontois, qui comptent 8 points d'avance sur Toulon ont fait la course en tête de bout en bout tout en alignant une équipe mêlant cadres, joueurs sur le retour (Abendanon) et jeunes pousses (Penaud, Cancoriet, Raka...). .Si les jeux ne sont pas encore faits alors que s'amorce la dernière ligne droite du championnat, cette victoire de Clermont, après celle de Toulon dans l'après-midi décantent un peu la situation en haut du classement. Et Clermont et Toulon, qui n'ont cette saison plus que le Top 14 pour rêver de titre, semblent les mieux armés pour s'adjuger les tickets directs pour les demies à Rennes (17-18 juin), dévolus aux deux premiers à l'issue de la phase régulière.

Brive entretient l'espoir

Derrière, la bataille fait rage pour les barrages. Et après Castres qui a pointé le bout de son nez, les Brivistes à leur tour ont profité de la venue d'Oyonnax pour se mêler à la lutte. Sous des trombes d'eau, les Corréziens, plus entreprenants et techniquement plus solides, ont obtenu un succès logique face à une équipe d'Oyonnax qui semble à bout de souffle et n'a que trop peu d'armes pour résister. Comme souvent, les joueurs de l'Ain n'ont fait illusion qu'une période avant de céder. Brive a inscrit quatre essais et pris un point de bonus. Cela lui permet d'entretenir de vagues espoirs de qualification tout en assurant mathématiquement son maintien en Top 14. 

Réactions:

Nicolas Godignon (manager de Brive): "Mission accomplie avec la victoire et puis surtout cinq points. On a pris deux bonus offensifs cette saison et c'était deux fois contre Oyonnax, qui nous réussit plutôt bien, ce qui n'était pas le cas par le passé. La roue tourne, c'est bien. Les conditions étaient compliquées mais on avait vécu un épisode de préparation à Montpellier. On savait que ça se jouerait sur des détails, une conquête irréprochable et de la discipline - chose qu'on n'a pas su faire en première période - mais quand la conquête, la défense et le jeu au pied vont comme avec Laranjeira aujourd'hui, c'est tout +bénéf+ et ça se concrétise par une victoire bonifiée."

Franck Azéma, entraîneur de Clermont : "C'était important de réaliser une prestation propre, Agen ne lâche jamais les matches. On a mis les choses dans l'ordre. On a su être patient et marquer au bon moment. C'est une bonne dynamique où l'on engrange de la confiance. Il y a encore une semaine de repos pour se régénérer. Le forfait de Jonathan Davies a permis à Damian Penaud de s'évaluer au haut niveau, il est jeune, il découvre et Aurélien Rougerie l'a rassuré. Il n'y a rien de cassé pour Davies, simplement une petite contracture au mollet. En revanche, je crains une luxation de l'épaule pour Alivereti Raka, une fin de saison est envisageable mais il est encore trop tôt pour le dire. Donner une chance aux jeunes ? Ils se comportent bien, ils sont tout le temps avec nous, c'est ainsi depuis le début de saison. Il faut utiliser leur talent, je ne vais pas attendre qu'ils aient 30 ans. Il y a des places à prendre, je ne m'interdis rien. Maintenant, place aux vacances avec une semaine complète pour se changer les idées."
 

Christian Grégoire