La déception des Clermontois
Les Clermontois ont raté leur début de championnat | AFP - Thierry Zoccolan

Clermont loupe le coche face à Biarritz

Publié le , modifié le

Biarritz, en s'imposant (32-28) samedi face à Clermont, a empêché le club auvergnat de prendre la tête du Top 14 après le revers du leader Toulon, défait par l'autre club basque Bayonne (33-28), lors de la 22e journée.

L'ASM, qui repart avec le point du bonus défensif, a cru pendant quelques minutes être en mesure de repasser en tête du classement, ce qui n'était pas arrivé aux Auvergnats depuis la 7e journée fin septembre, grâce aux essais de  Skrela, James et Zirakashvili. C'était compter sans la hargne de Baby, auteur d'un deuxième essai  biarrot de haute facture, et l'adresse de Yachvili au pied (22 points). En raison d'une infirmerie fortement remplie avec notamment le forfait de  dernière minute de Peyrelongue, malade, le BO présentait une équipe remaniée et rajeunie avec Marie, titularisé en seconde ligne (déjà présent contre Toulon) ou Ruffenach et Couet-Lannes sur le banc.

Clermont pas récompensé

L'ASM avec un effectif privé de ses internationaux blessés (Parra) ou mis au repos (Kayser, Debaty ou Nalaga) en prévision du quart de finale de Coupe d'Europe contre Montpellier, le 6 avril, n'était pas récompensé de ses efforts en première période qu'il finissait avec un retard de six points (13-19). Les Biarrots, assurés du maintien en Top 14 et avec le quart de finale de Challenge européen à Gloucester en tête, avaient pris les devants par un essai de Héguy (12e) et quatre pénalités de Yachvili, mais devaient redoubler d'efforts pour contenir les hommes de Cotter. Auteur de tous les points de son équipe (un essai, une transformation, deux  pénalités), Skrela était contraint de quitter ses partenaires après la demi-heure de jeu.

Yachvili ne tremble pas

Alors qu'au fil des minutes, l'ASM mettait la main sur le match grâce à un essai de James (68), imité aussitôt par Zirakashvili (71), le centre biarrot  Baby, ancien joueur de Clermont, redonnait l'espoir en marquant (73). Yachvili  transformait et donnait un petit point d'avance. Les équipiers de Bonnaire rompaient alors, à l'image du carton jaune de  Paulo, auteur d'un geste d'antijeu. Yachvili, voulant imiter ses voisins de Bayonne vainqueurs du leader, a inscrit la transformation et la pénalité de la gagne.

Réactions:

Jean-Marcellin Buttin (arrière de Clermont): "On est tous déçu, on avait  tous la mine basse. On a beaucoup de frustration parce qu'on laisse échapper le  match tout seul. On leur donne beaucoup de points par des approximations, des  ballons perdus. C'est dommage de ne pas garder le ballon et d'enchaîner les temps de jeu. Contre Agen, il sera très important pour gommer les détails parce qu'il y en a eu beaucoup ce soir. Il va falloir être très sérieux car ces matches importants arrivent vite. Premier ou deuxième ce n'est pas important, ce qu'il faut c'est y être".

Benoît Baby (trois-quarts centre de Biarritz): "Aujourd'hui, on est  récompensé de nos efforts. J'espère qu'on va continuer à progresser et que la  prestation qu'on a fait nous serve positivement pour l'avenir et grandir tous  ensemble. Il nous faut maintenant terminer en beauté la fin de saison.  (Clermont) c'est une équipe très costaud, aujourd'hui on a donné le maximum  contre elle, cela nous a réussi. Ils avaient laissé quelques internationaux au  repos, mais maintenant je leur souhaite de faire le doublé en fin de saison".

Tous les résultats du Top 14

 

Gilles Gaillard