David Skrela (Clermont)
David Skrela (Clermont) | PIERRE ANDRIEU / AFP

Clermont, gare à la gueule de bois à Bordeaux

Publié le , modifié le

En ayant battu par deux fois en une semaine le double champion d'Europe en titre, Clermont doit se remettre aux affaires nationales en se rendant à Bordeaux-Bègles lors de la 13e journée du Top 14.

Les Clermontois n'ont pas fait de grande fête. Pourtant, leur exploit de battre par deux fois le Leinster, qui n'était plus tombé depuis deux ans, le méritait. Mais l'enchaînement des rendez-vous n'est pas propice aux excentricités. Heureusement, Vern Cotter peut compter sur un groupe très large, et homogène. A une ou deux exceptions près, les vainqueurs de la province irlandaise ne seront pas sur le pré pour défier Bordeaux-Bègles. Les corps marqués (Byrne, Ric, Domingo et Vosloo sont tous blessés) et le risque de blessure vont conduire l'entraîneur à remettre sur la piste de nombreux joueurs. Victime d'une lésion musculaire au mollet le 29 avril dernier lors de la demi-finale du Top 14 à Bordeaux, Julien Malzieu va en profiter pour effectuer son retour. Une libération pour l'ailier international, qui revient à un moment où les Auvergnats ont besoin de sang frais pour suivre le rythme et honorer leurs ambitions sur les deux tableaux.

Bordeaux récompensé pour ses efforts ?

En lutte pour le maintien, les Girondins  devraient être fébriles à l'heure d'accueillir ce prestigieux adversaire. Mais ces lendemains de match européen peuvent être le moment idéal pour faire tomber un cador à domicile. Devant leur public, après avoir vaincu l'USAP et le Stade Français, et avoir fait trembler Toulouse (défaite 34-32) ou Castres (défaite 16-13), les hommes de Vincent Etcheto ont les armes pour aboutir. D'autant qu'ils ont ménagé leurs forces le week-end précédent en Challenge européen à Mont-de-Marsan (défaite 18-7), et que Biarritz s'était sorti de justesse du piège à Aguilera (25-22) au début du mois. Toujours joueurs, ils n'ont pas été récompensés de leurs efforts depuis le début de la saison, ne ramenant que trois victoires. La route tournera-t-elle ce vendredi ? Entre deux équipes extrêmement joueuses, les spectateurs ne devraient pas être privés d'envolées, à moins que la météo ne s'emmêle. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze