Perpignan-Clermont
Perpignan-Clermont | AFP- Raymond Roig

Clermont fait céder l'USAP

Publié le , modifié le

Clermont s'est imposé à perpignan (30-23) vendredi en match d'ouverture de la 13e journée de Top 14. Malmenés en mêlée et trop souvent pénalisés en première période, les Clermontois ont fait le dos rond avant de reprendre les rênes du match, avec ensuite davantage de rythme et d'impact qui lui ont permis de faire céder l'USAP dans le dernier quart d'heure.

S'ils ont commis beaucoup de fautes et ont subi le pack catalan, en n'ayant que très peu l'initiative du jeu, dans une première période où les deux équipes ont perdu beaucoup de ballons, les Clermontois ont su redresser la situation en mettant la main sur le ballon et surtout en mettant du mouvement, sans cesser d'avancer.  Les joueurs de Perpignan ont peu à peu baissé d'intensité physiquement, en laissant les Auvergnats s'appuyant sur un banc bien plus fourni, imposer finalement leur puissance. 

Les Catalans dominateurs en mêlée

Après deux pénalités de Hook sanctionnant des fautes auvergnates dans un  jeu alerte, Nakaitaci exploitait une passe à l'aveugle mal assurée de Guitoune  et marquait entre les poteaux pour donner l'avantage à l'ASM (7-6, 19e). Contrainte de changer deux joueurs (Narraway et Marty) en un peu plus de 20  minutes, l'USAP relevait la tête mais peinait à faire la différence au score. Les Catalans y parvenaient malgré tout à force d'insistance. Après un essai refusé par l'arbitre Sébastien Minéry à Mjekevu pour un en-avant préalable, puis après huit mêlées près de l'en-but clermontois et deux cartons jaunes en trois minutes à Hines puis Ric, en trois minutes, ils se voyaient accorder un essai de pénalité justifié (13-7, 35e). Les Catalans atteignaient la pause avec un avantage de six points (16-10) mais restaient sous pression.

Malzieu revient bien

Revenus à effectif complet, les Clermontois montaient à l'assaut de  l'en-but perpignanais qu'ils franchissaient par l'intermédiaire de Lacrampe,  après un départ au ras, pour repasser en tête (17-16, 55e) pour peu de temps puisque Guitoune, le néo-international, concluait une action en coin. Le meilleur  marqueur inscrivait son 8e essai de la saison.(23-17, 60e).

Mais la pugnacité de l'ASM, déjà large vainqueur (39-3) à Aimé-Giral il y a  deux saisons, était récompensée par un essai de Malzieu, qui avait fait son  retour la semaine passée après six mois d'arrêt (27-23). En moins de dix  minutes, les Jaunards réussissaient leur pari et obtenait un succès qui leur permet de prendre provisoirement de prendre la tête du championnat.

Christian Grégoire