Toulon
Les Toulonnais sont favoris de cette finale, même s'ils refusent de l'admettre | F Fernandes/PHOTOPQR/NICE MATIN

Clermont et Toulon, la tête à Twickenham

Publié le , modifié le

A une semaine de leur finale de Coupe d'Europe, Clermont et Toulon jouent respectivement leur match de la 23e journée de Top 14 sur la pelouse de Castres et de La Rochelle. Avec une place dans les deux premiers à assurer, les staffs des deux formations doivent assurer un succès tout en préservant les organismes.

"On pense forcément à la semaine prochaine", reconnaît le deuxième ligne clermontois Sébastien Vahaamahina. "Certains ne sont pas tout jeunes, il faut les ménager" répond Bernard Laporte, entraîneur du RCT. C'est à un exercice de style que sont confrontés Clermont et Toulon ce weekend sur les pelouses du Top 14. La menace Stade Français reste pesante en vue d'une qualification directe pour les dem-finales. Pourtant, la finale de Coupe d'Europe de samedi prochain à Twickenham resté évidemment l'objectif majeur, du moins à court terme.

Côté Clermontois, le manager Franck Azéma devrait ainsi se priver pour le déplacement à Castres de onze joueurs titularisés contre les Saracens samedi dernier (13-9). Bernard Laporte lui ne titularisera que Frédéric Michalak sur le XV qui a débuté contre le Leinster. Un garçon comme Matt Giteau qui n'avait pas joué depuis huit semaines pouvait à peine marcher", souligne Laporte.

La course aux demi-finales

Même privé de ses habituels titulaires, le RCT a un effectif suffisamment fourni pour s'imposer en Charente-Maritime. Il l'avait prouvé lors de la dernière journée, en l'emportant avec brio à Grenoble (35-24) une semaine avant sa demi-finale européenne. "Il n'y a pas d'impasse", clame ainsi Laporte, dont l'équipe, solide leader, peut cependant se permettre un faux-pas.

Clermont a lui grillé son joker dans la course aux demi-finales en s'inclinant lors de la dernière journée à domicile face à Oyonnax (10-11) avec une équipe totalement remaniée par rapport à celle qui avait étrillé Northampton le week-end précédent en Coupe d'Europe. Il doit donc rattraper les points perdus, d'abord pour assurer sa qualification avant de songer aux deux premières places. "Notre situation nous oblige à prendre des points à chaque match. Il en reste quatre, dont trois à l'extérieur, à commencer par Castres. Il faudrait au minimum deux victoires", souligne Azéma.

AFP