Clermont éloigne le danger Toulon

Clermont éloigne le danger Toulon

Publié le , modifié le

Clermont a remporté une précieuse victoire (25-19), ce dimanche soir, contre Toulon, un concurrent direct pour la qualification en play-offs. Menés au score jusqu'à l'entame du dernier quart d'heure, les Clermontois sont passés devant sur un essai de Rougerie (68e). Au classement, les Jaunards sont deuxièmes (50 points) derrière Toulouse (56) mais devant Toulon et Castres (40 chacun). La qualification directe pour les demi-finales se rapproche.

Vainqueurs (17-0) à Mayol au match aller, les Clermontois savaient les Toulonnais revanchards. Ils décidaient donc de ne pas attendre le fameux round d'observation avant de porter le fer dans le camp adverse. Dès le coup d'envoi inversé de David Skrela, les Jaunards mettaient la pression sur leurs rivaux. L'ouvreur clermontois ratait d'entrée un drop dans l'axe. Monsieur Berdos accordait rapidement une pénalité aux locaux pour une faute de Simon Shaw (placage sans ballon). Morgan Parra ouvrait la marque (3-0, 5e). Les Varois égalisaient sur une pénalité de Wilkinson consécutive à un hors-jeu défensif (3-3, 10e). Dominateurs, les Auvergnats repassaient devant sur une pénalité de Parra (6-3, 21e). Mais "Wilko" lui répondait immédiatement (6-6).

Alexis Palisson (ailier de Toulon): "Sur l'essai, je passe un peu à travers. C'est une petite désillusion, on méritait mieux ce soir".

Dans la foulée, le Ercété marquait un essai de filou, Lapeyre surprenant tout le monde en exploitant à fond un renvoi trop court de Skrela alors que tout le monde s'attendait à une mêlée au centre du terrain: l'arrière toulonnais s'enfuyait sur l'aile gauche pour aplatir en coin. Wilkinson transformait (6-13, 26e). Clermont réagissait tout de suite et Parra manquait de réduire l'écart après une faute du talonneur Orioli (pas sur ses appuis). Parra trouvait le poteau mais Wilkinson rentrait avec le ballon dans l'en-but. Sur la mêlée à cinq qui suivait, le pack jaune faisait l'effort. Parra ajoutait trois points (9-13, 33e). Avantage annihilé dans la foulée par Wilko après une faute de Vermeulen (9-16). Juste avant la pause, une petite bagarre éclatait entre Parra et Orioli mais c'est Rougerie –venu écarter le Toulonnais- qui écopait d'un carton jaune avec Orioli. Parra passait la pénalité pour revenir à 12-16 (score à la pause).

Toulon n'a pas démérité

Dès l'entame de la seconde période, Clermont accélérait pour repasser en tête. Les Rouge et Noir étaient acculés en défense et David Smith écopait d'un carton jaune pour un en-avant jugé volontaire par l'arbitre (51e). La mêlée jaune faisait l'effort et obtenait une pénalité face aux perches, transformée par Morgan Parra (15-16, 56e). A l'heure de jeu, Toulon ajoutait trois points sur une nouvelle pénalité signée Wilkinson après un bon pressing offensif sur Brock James (15-19, 60e).

Julien Bonnaire (3e ligne de Clermont): "On a montré du caractère, ça s'est joué à pas grand chose".

Mais les hommes de Vern Cotter parvenaient enfin à concrétiser par un essai leur domination à l'issue d'une action de plus de deux minutes: Malzieu trouvait l'ouverture dans la défense adverse et offrait à Rougerie l'essai décisif, transformé par Parra (22-19, 68e). Quelques minutes plus tard, un hors-jeu de Kubriashvili offrait trois nouveaux points à Parra, facile des 40 mètres (25-19, 73e). Le RCT dominait la fin de match sans parvenir à marquer malgré deux pénalités transformées en "pénaltouches". Pour le plus grand bonheur de Marcel-Michelin et ses 18 000 aficionados.  

Grégory Jouin @GregoryJouin