Jacquet Clermont Ortega Castres
Jacquet (Clermont) face à Ortega (Castres) | REMY GABALDA / AFP

Clermont dispute la tête à Toulon

Publié le , modifié le

Leader avec neuf succès pour une seule défaite, le RC Toulon se rend chez son dauphin, Clermont, à l'occasion de la 11e journée du Top 14. Castres aimerait signer un quatrième succès d'affilée pour se rapprocher un peu du commandement. Grenoble accueille une équipe de Bayonne qui aimerait bien engranger quelques points. Enfin, Mont-de-Marsan pourra-t-il enfin célébrer un premier succès face à un Racing-Métro en proie au doute ?

A cinq longueurs du leader toulonnais, Clermont a la possibilité de réduire cet écart au Stade Marcel-Michelin dans le choc de cette 11e journée, malgré l'absence de nombreux internationaux. En cas de succès bonifié, les Auvergnats qui restent invaincus à domicile depuis trois ans, pourraient même revenir à un point. Les hommes de Vern Cotter devront toutefois composer en l'absence de Benjamin Kayser, Thomas Domingo et Vincent Debaty qui affronteront la sélection australienne quelques heures plus tard au Stade de France. Face à "la meilleure équipe de ce début de saison" selon les termes de Vern Cotter, Clermont va devoir se retrousser les manches pour préserver sa belle série à domicile. "Ils ont gagné tous les matches qu’ils avaient ciblés. C’est une équipe qui étouffe ses adversaires avec beaucoup de facilité. Ils n’ont pas de faiblesse, ils sont en réussite et en pleine confiance", a-t-il prévenu.

Castres tâchera de profiter de son voyage sur le terrain de Bègles-Bordeaux pour grappiller quelques points. Face à l'avant-dernier du Top 14, les Castrais peuvent légitimement miser sur un quatrième succès d'affilée. Les joueurs de Laurent Travers entendent bien revenir sur Montpellier qui aura affronter la veille le Stade Toulousain dans le premier choc de cette journée.

Grenoble pour confirmer

Bayonne n'est pas dans la meilleure posture qui soit. 11e avec 19 points, l'Aviron vient surtout de subir une cinglante défaite (59-0) à Toulon ce qui est difficilement gérable tant physiquement que mentalement, même si le staff avait voulu faire tourner son effectif. Pour ne rien arranger, les hommes de Christian Lanta se rendent en outre à Grenoble, qui affiche un bilan assez spectaculaire de six victoires d'affilée à domicile... Pour le co-entraîneur de l'Aviron, Christophe Deylaud, ce match promet d'être compliqué face à une équipe qui ne le surprend pas plus que cela. "C'est l'équipe surprise pour le grand public, mais moi, je ne suis pas surpris. Elle s'est bien préparée dans le championnat de Pro D2 ces trois dernières années, elle a totalement dominé la saison dernière. (...) Ils n'ont fait qu'améliorer cet effectif", a-t-il précisé.

Après quatre défaite d'affilée, le Racing-Métro a la possibilité de relever la tête face à une équipe de Mont-de-Marsan qui n'affiche aucune victoire au compteur. Mais il faut bien remonter au 22 septembre pour trouver trace du dernier succès des Franciliens (face à Biarritz 13-12). Une nouvelle déconvenue face au dernier du championnat serait à l'évidence lourde de conséquence pour Gonzalo Quesada.
Biarritz voudra également renouer avec la victoire face à Perpignan, tandis que le Stade Français accueille Agen.

Romain Bonte