Horacio Agulla Brive VS Clermont 08 2010
Clermont en pleine forme | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Clermont déroule, Biarritz s'écroule

Publié le , modifié le

Clermont a pris la tête du Top 14 après avoir dominé Bordeaux-Bègles (34-6) vendredi lors de la 3e journée, tandis que Biarritz a subi sur ses terres la loi de Castres (18-23). Agen s'est imposé aux dépens de Lyon et est désormais devant le Racing-Métro, alors que l'autre club parisien, le Stade Français, a été tenu en échec dans la capitale par Montpellier (19-19). Nul entre Bayonne et Toulon 12-12.

Le fait marquant: la maîtrise clermontoise

Clermont a pris provisoirement la tête du classement du Top 14 de rugby après avoir largement dominé Bordeaux-Bègles (34-6).  Il aura fallu attendre une vingtaine de minutes pour voir les Clermontois prendre la mesure du promu  face à des Bordelais joueurs et sans complexe. Mais lorsque la machine s'est mise en route, elle fut difficile à stopper. Mettant la main sur le ballon, dominateurs en conquête, les Auvergnats ont totalement maîtrisé leur sujet avec quatre essais et un bonus offensif. Ils ont montré une belle envie de produire du jeu, un visage offensif séduisant, qui n'est pas étranger au fait qu'ils soient sur une dynamique intéressante. Car en construisant au rugby on parvient souvent à prendre un match à son compte. 

Le match du jour: Toulon et Bayonne dos à dos

Le choc attendu entre deux formations qui avaient affiché leurs ambitions en début de saison et qui après deux journées se retrouvaient déjà en position difficile, n'a finalement donné lieu qu'à une rencontre de peu de relief et plutôt soporifique avec un nul à la clé (12-12). Un duel de buteurs qui n'a pas permis de dégager un vainqueur mais qui n'a pas permis non plus de rassurer ni l'une ni l'autre des deux équipes qui ont montré bien des lacunes par rapport aux individualités qu'elles ont alignées. Décidément, Bayonnais et Toulonnais vont devoir très rapidement trouver un collectif s'ils ne veulent pas aller au-delà de nouvelles déconvenue.

L'ennui: Perpignan à Brive

Perpignan, au terme d'un match de médiocre qualité et sans essai, est venu à bout (12-9), vendredi à Aimé-Giral, 'une équipe de Brive, qui restait sur un beau succès à Montpellier. Les Brivistes, qui ont longtemps fait jeu égal avec les Catalans, se sont inclinés sur une quatrième et dernière pénalité de Porical à trois minutes du terme, mais empochent néanmoins le point de bonus défensif. Ce fut une confrontation d'un véritable ennui  où seuls les buteurs Porical pour l'USAP, et les Brivistes Bélie et Caminati se sont appliqués à meubler le tableau d'affichage. A peine un éclair de Perpignan en fin de première période mais ensuite rien.  Brive allumait chandelle sur chandelle pour
ne pas prendre le moindre risque. Perpignan se crispait et bafouillait son rugby. C'était finalement comme cela que tout devait finir. Par un match nul. 

La bonne affaire: Castres à Biarritz

Castres, plus mature et complet, a réalisé une belle performance en allant s'imposer avec maîtrise sur le terrain de Biarritz (23-18), qui n'a toujours pas gagné après trois journées.. La botte de Romain Teulet (17 pts) et une inspiration de l'ouvreur Rémi Talès juste après la pause ont suffi pour plonger le BO encore plus dans le doute. Avec trois points au compteur, les Basques restent scotchés dans le bas du classement et peuvent se faire du mouron d'ici fin octobre et le retour de leurs cadres.  Privée de huit internationaux, meurtrie par les blessures, l'équipe de Patrice Lagisquet a poursuivi sa série noire, incapable de rivaliser avec la belle assurance de Tarnais désormais bien ancrés dans le haut du classement.  

Les premiers points: Montpellier et Lyon

Jusqu'alors stagnant en bas du classement  avec zéro point, Montpellier, le finaliste de la saison dernière, et le promu Lyon ont enfin débloquer leurs compteurs. Le Lou a pris un petit point de bonus défensif en s'inclinant à Agen (24-18) au terme d'un match que les Lyonnais pourront regretter d'avoir laissé filer, alors qu'ils ont inscrit deux essais contre aucun pour les joueurs du SUA. Mais les promu, s'ils ont encore une bonne mêlée eet une bonne défense, ont manqué une précision sur les touches, on a eu un jeu au pied moyen, et surtout ont payé cher leur indiscipline.Ce qui a permis à Barnard et Courrent d'engranger les points suffisamment en tout cas pour permettre à Agen de rester invaincu.

Quant à Montpellier, les deux points pris à Paris sont déjà à prendre. Car après une première période au cours de laquelle ils ont été ballottée, les Héraultais peuvent être heureux de s'en être bien sortis grâce en partie à leur buteur Raphaël Lagarde.