Kayser, Beattie, Clermont, Montpellier
Le Clermontois Benjamin Kayser | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Clermont dans la citadelle Montpellier

Publié le , modifié le

Cela fait quatre ans que Clermont ne s'est plus imposé en terres montpellieraines. Ce soir, les Jaunards doivent donc renverser une montagne en ouverture de la 7e journée du Top 14. Mais l'équipe de Fabien Galthié a pris la mauvaise habitude de faire des cadeaux aux adversaires en ce début de saison. La belle occasion pour l'ASM ?

Cette saison, voyager n'est pas confortable en Top 14. En six journées, seulement cinq victoires à l'extérieur, cela fait peu. C'est même huit de moins que la saison dernière au même moment. Pour une formation de Clermont incapable de s'imposer à Montpellier depuis quatre ans, le déplacement dans l'Hérault ressemble donc à une mission impossible. "Nous savons à quoi nous attendre. Il ne faudra pas leur laisser prendre confiance trop rapidement", rappelle Morgan Parra, le demi-de mêlée clermontois avant de venir dans une enceinte "où il est de plus en plus difficile de s'imposer". 

Voici seulement quinze jours, le Stade toulousain était reparti fanny du stade Yves-du-Manoir (25-0). Lors de la 1ère journée, le champion d'Europe, Toulon, n'avait ramené qu'un nul (22-22). Mais les hommes de Fabien Galthié n'ont pas toujours la constance. Lors de la venue de Brive, pour le compte de la 3e journée, ils menaient ainsi 33-3 à la 63e minute avant de voir les Corréziens revenir sur leurs talons (33-24 score final). Et la semaine dernière, à Perpignan, ils ont encaissé trois essais en vingt minutes (28-16, score final). L'entraîneur montpellierain évoquait alors, dans un sourire jaune, que ses joueurs avaient fait des cadeaux de Noël avant l'heure.

Un goût de revanche pour Montpellier

Ces à-coups mettent les Clermontois encore plus sur leurs gardes: "Ils vont avoir envie de se racheter après leur match face à Perpignan", annonce Franck Azéma sur le site internet du club. "Ils n'ont pas mis l'envie et l'agressivité nécessaire à Aimé-Giral, mais je suis certain qu'elle y sera vendredi. Nous devons nous préparer à un gros test à Montpellier." En plus, le MHR reste sur deux défaites contre les Jaunards en 2013, (36-18) en janvier dernier en Top 14 et (36-14) en avril en quarts de finale de Coupe d'Europe. Mais les deux matches avaient lieu en Auvergne...

Cet affrontement majeur entre deux prétendants au Brennus vaudra aussi par les duels, comme les ailiers Nagusa et Sivivatu, les demis de mêlée Parra et Paillaugue, les piliers Mas et Domingo, ou les centres Combezou et Fofana.