Brock James Clermont
Brock James (Clermont) encore décisif au pied | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Clermont comme un roc

Publié le , modifié le

Dans le choc de la 4e journée de Top 14, Clermont a repris sa première place, abandonnée provisoirement à Toulouse, en battant le Racing-Métro sur sa pelouse de Colombes (11-22). Extrêmement solides en défense, les Auvergnats ont pu une nouvelle fois compter sur la botte de Brock James pour faire la différence.

Il va falloir être très fort pour faire bouger cette équipe de Clermont, solide comme un volcan d'Auvergne. Sans être géniaux, les Clermontois ont encore fait étalage de toute leur puissance face au Racing-Métro, trop souvent mis à la faute. Surtout, les hommes de Pierre Berbizier n'ont pas su percer, comme les autres équipes qui ont affronté les "Jaunards" avant eux, le secret de leur défense. Après quatre journée, la formation de Cotter n'a encaissé que 30 points. Une performance exceptionnelle à ce niveau. Avec la défaite d'Agen la veille, Clermont est désormais la seule équipe invaincue du top 14. Et, si les partenaires de Kayser continuent à ce rythme, la série pourrait durer encore longtemps...

D'autant que Clermont compte toujours dans ses rangs un artilleur exceptionnel en la personne de Brock James. L'ouvreur australien, pas toujours heureux dans ses pénalités, a tout de même enquillé quelques points importants, notamment grâce à deux drops cruciaux. Réalistes au pied, les Auvergnats sont également capables de marquer des essais somptueux, comme celui inscrit par le trois-quart centre néo-zélandais King qui crochetait et raffutait pour aplatir à la 16e minute. Le Racing-Métro, s'il s'est montré vaillant, a manqué de créativité pour rivaliser. Ni la rentrée de Sébastien Chabal en seconde période, ni l'essai un peu chanceux de Cronje (51e) n'ont réussi à inverser le cours d'un match maîtrisé de bout en bout par les leaders du Top 14.

Julien Lamotte