Le manager général de Castres, Christophe Urios
Le manager général de Castres, Christophe Urios | AFP - XAVIER LEOTY

Christophe Urios rejoindra Bordeaux-Bègles l'été prochain

Publié le , modifié le

L'actuel manager de Castres Christophe Urios s'est engagé avec l'équipe de Bordeaux-Bègles, qu'il rejoindra à l'été 2019 pour quatre saisons, a annoncé lundi le club girondin. L'UBB qui pointe actuellement en 8e position au classement du Top 14 après une sévère défaite à Toulouse (40-0), s'est séparée le 12 novembre de son manager anglais Rory Teague. Depuis, c'est l'entraîneur adjoint Joe Worsley qui assure l'intérim. Ancien talonneur, Christophe Urios a mené Castres au titre en Top 14 en juin dernier.

"C'est le mec qui nous manquait pour franchir un palier. Je crois que c'est le meilleur manager français actuel", a dit le président Laurent Marti à propos d'Urios, qui a mené le CO à un titre de champion de France surprise la saison dernière, au nez et à la barbe de clubs plus puissants (Toulouse, Racing 92, Montpellier), terrassés en phase finale par la force collective des Tarnais. Malgré ce succès, Urios avait annoncé en juillet, avant que la saison ne démarre, son départ à l'issue de l'exercice actuel, estimant que la direction n'avait pas répondu à ses "interrogations". Le limogeage de Teague lui a permis de trouver un point de chute.

"Dès que nous avons été mis en contact et que j'ai compris qu'il y avait un intérêt, il est tout de suite devenu ma priorité", a expliqué Marti. "Nous avons échangé à partir du mardi, j'avais un déplacement professionnel le mercredi à Toulouse et on en a profité pour se rencontrer. Christophe était à Bègles hier après-midi (dimanche) dans ces locaux, (...) nous sommes tombés d'accord immédiatement", a détaillé le dirigeant bordelais. "Je n'ai jamais contacté Xavier Garbajosa (l'actuel entraîneur des trois-quarts de La Rochelle), idem pour Fabien Galthié (l'ex-manager de Montpellier et Toulon), je n'ai jamais déjeuné avec Guy Novès (l'ex-manager de Toulouse et sélectionneur du XV de France)", a assuré Marti.

France tv sport @francetvsport