Les Toulonnais face à Perpignan
Stefon Armitage (Racing Club Toulon) | RAYMOND ROIG - AFP

Chocs en stock

Publié le , modifié le

Après une première journée riche en surprises, la deuxième journée du Top 14 propose déjà deux chocs au sommet, Racing Métro-Toulon et Montpellier-Clermont. Tout en haut du classement, Biarritz, sans Yachvili, veut confirmer sa victoire du weekend dernier.

Le Racing veut sa revanche

La deuxième journée du Top 14 voit quatre des meilleures équipes du championnat s'affronter ce samedi. En tête d'affiche, le Racing-Métro et Toulon tenteront de confirmer leur succès inaugural. Les deux équipes se retrouvent pour la première fois après le barrage du 26 mai dernier, remporté par les Varois 17-13. Ce match sera aussi le premier à domicile pour le nouvel entraîneur francilien, Gonzalo Quesada. Après la belle victoire obtenue à Agen (24-20), le Racing veut confirmer. Mais face à l'armada toulonnaise, les ciels et blancs devront se passer de nombreux joueurs à l'image de Lo Cicero, Jone Qovu, Johnny Leo'o et Benjamin Fall. Un véritable casse-tête pour le staff francilien qui enregistre toutefois le retour du trois-quarts centre, Henry Chavancy. Suffisant pour lutter face au RCT ? " "Quand on voit son effectif, son recrutement, ses matches amicaux, on voit que Toulon est prêt. Ce n'est pas le genre d'équipe à se contenter de gagner à la maison et de faire bonne figure à l'extérieur. Ils viennent pour gagner. C'est un très gros défi pour nous", a déclaré Quesada. Pour le deuxième de ses trois déplacements consécutifs (Mayol étant en travaux), Toulon arrivera pratiquement avec un effectif au complet. Seul Fernandez Lobbe, en sélection argentine, et Michalak, en phase de reprise, ne seront pas du voyage. Ce match pourrait se résumer à un duel de buteur. Wilkinson d'un côté et Germain et Wisniewski de l'autre ont inscrit, au pied, tous les points de leur équipe à la première journée. Gare à l'indiscipline.

Montpellier, chasser les fantômes du passé

Le deuxième choc du jour verra s'affronter Clermont et Montpellier. Après une saison 2011 faste, les Montpelliérains ont eu du mal à confirmer la saison dernière. Néanmoins, le MHR reste une place forte du Top 14. Mais, Fabien Galthié ne veut pas revivre le début de saison de l'année dernière qui avait vu son équipe souffrir en l'absence de ses internationaux. Cette saison, les Héraultais pâtissent de l'absence de leur argentins partis jouer le Four-Nations. La sortie ratée face au Stade Français (32-16) n'a pas levé les doutes. En face, les Auvergnats visent un deuxième succès à l'extérieur qui lancerait parfaitement la saison. Mais Vern Cotter et ses hommes ne se sont plus imposés à Montpellier depuis 2009. Ce match permettra au fantasque ailier fidjien, Napolioni Nalaga de faire son retour sous le maillot de l'ASM. Rougerie et Domingo reviennent eux aussi dans le groupe clermontois.

Biarritz, la vie sans Yachvili

Dans les autres matchs du jour, on surveillera la performance du BO. Les Basques sont seuls leaders du championnat mais ils sont désormais orphelins de leur meilleur joueur, Dimitri Yachvili. La charnière Barraque-Lesgourgues aura la lourde tâche de faire oublier le demi de mêlée international sur la pelouse du SU Agen qui doit réagir après sa défaite à domicile face au Racing. Le Stade Français et Grenoble auront deux déplacements chez des candidats aux barrages. Les Parisiens se déplacent à Bayonne, qui avait bien résisté à Clermont lors de la journée inaugurale, alors que Grenoble passe un premier test sur la pelouse de Castres. Deux rencontres intéressantes puisqu'elles voient s'affronter des équipes ambitieuses aux fortunes diverses pour leur entrée en lice dans ce Top 14. Enfin, le "petit poucet" de la saison, Mont-de-Marsan affronte l'ogre toulousain, chez lui, dans son antre d'Ernest Wallon. Un match qui devrait permettre aux hommes de Guy Novès d'engranger leur deuxième victoire à domicile de suite.