Castres, Stade Toulousain, mêlée, Kockott, Doussain
Les packs de Castres et Toulouse avant impact | REMY GABALDA / AFP

Castres, test de champion à Toulouse

Publié le , modifié le

Après avoir vaincu le vice-champion de France et champion d'Europe toulonnais la semaine dernière, Castres est confronté, lors de la 7e journée du Top 14, au champion de France 2011 et 2012, Toulouse. A Ernest-Wallon, où les Castrais n'ont jamais gagné depuis l'instauration du Top 14 (2005-2006), ils ont l'occasion de prouver qu'ils ont passé un cap.

Pendant longtemps, Castres a représenté l'équipe constante, et en progression. Mais jamais victorieuse. En remportant le Bouclier de Brennus la saison passée, le club a changé de dimension. Désormais, il joue dans la cour des grands. Invaincue à domicile, l'équipe de Christian Lanta et Christophe Deylaud a confirmé sa supériorité en battant la semaine dernière le RCT (22-15). Après avoir écarté de sa route le champion d'Europe dans la revanche de la finale du dernier Top 14, le CO doit relever un défi encore supérieur: aller s'imposer chez son prédécesseur, Toulouse, titré en 2011 et 2012.

Si les Tarnais ont fait carton plein à domicile, c'est le zéro pointé qui a sanctionné chacun de ses déplacements. Comme beaucoup en ce début de championnat, où cinq petites victoires à l'extérieur ont été répertoriées en six journées de Top 14. Alors, venir à Ernest-Wallon, dans une ville que l'on n'a plus conquise depuis l'introduction du Top 14 en 2005-2006, cela peut donner quelques migraines. Mais l'équipe a acquis certaines certitudes dans le jeu, autour de leur charnière Kockott-Talès, d'un pack dur au mal et d'une ligne d'arrières entreprenante à l'image d'un Brice Dulin intenable.

L'une des références hexagonales dans le jeu déployé sera donc en face cet après-midi. Avec une ligne de trois-quarts intégralement internationale, de Doussain à Poitrenaud, en passant par les All Blacks McAlister et Gear, sans oublier les Médard, Fritz et Fickou. Bref, en terme de relances, de chaque côté, cela risque d'être un feu d'artifice. Gare aux pertes de balles offrant des ballons de récupération assassins. A égalité au classement avant cette journée, Stade toulousain et Castres Olympique savent qu'ils passent un sérieux test. Mais le Brennus est encore loin.

La 7e journée du Top 14