Bakkies Botha et Carl Hayman
Le Sud-Africain Bakkies Botha (à gauche) et le Néo-Zélandais Carl Hayman | MAXPPP - PQR - NICE MATIN - PATRICK BLANCHARD

Carl Hayman arrêtera sa carrière en fin de saison

Publié le , modifié le

Le pilier néo-zélandais du RCT, Carl Hayman, a annoncé dans Var-Matin qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de la saison. "J'ai eu une carrière exceptionnelle et je n'ai pas envie de faire l'année de trop", a-t-il dit qu quotidien varois. A 35 ans, il a refusé de prolonger son contrat avec Toulon, mais se dit prêt à jouer un rôle de joker pour les All Blacks lors de la Coupe du monde en Angleterre.

Arrivé à Toulon en 2010, Carl Hayman ne posera pas ses valises dans un autre club. Le pilier noé-zélandais, qui a été l'un des meilleurs du monde à son poste, a déclaré à Var Matin qu'il ne prolongerait pas son aventure dans le Var et qu'il mettrait un terme à sa carrière: "J'ai eu une carrière exceptionnelle et je n'ai pas envie de faire l'année de trop. Il reste une vie après celle du rugby et j'ai envie de pouvoir continuer à jouer avec mes enfants dans le jardin! Je n'aimerais pas être coincé dans un canapé parce que je ne peux plus rien faire", a-t-il dit dans le quotidien varois.

En conférence de presse, ce matin, il a développé les raisons de son choix: "Un peu mon corps et un peu ma tête", a-t-il dit. "Cette saison, j'ai souvent joué  avec un dos douloureux et c'est difficile d'envisager dix nouveaux mois de  compétition. Mentalement, ce serait trop dur... J'ai eu une carrière  exceptionnelle et je n'ai pas envie de faire l'année de trop. Il reste une vie  après celle du rugby et j'ai envie de pouvoir continuer à jouer avec mes  enfants dans le jardin ! Je n'aimerais pas être coincé dans un canapé parce que  je ne peux plus rien faire... Cette décision a été difficile à prendre car le  rugby, c'est ma vie depuis que j'ai commencé avec les pros, à 18 ans (il en a  aujourd'hui 35, ndlr). J'ai longtemps hésité mais je devais prendre cette  décision car je n'allais quand même pas jouer jusqu'à 50 ans !"

Nommé capitaine du RCT pour succéder à Jonny Wilkinson, parti à la retraite à la fin de la saison passée, Carl Hayman rêve certainement de finir sur un nouveau titre avec Toulon, avec qui il a réalisé le doublé Coupe d'Europe-championnat. Mais il rêve aussi de disputer une nouvelle Coupe du monde, lui qui n'avait pris part qu'à celle de 2007, où les All Blacks avaient été éliminés par les Français en quarts de finale. Il se dit donc prêt à jouer le rôle de joker si Steve Hansen, le sélectionneur néo-zélandais, fait appel à lui lors de celle organisée en Angleterre en fin d'année (18 septembre au 31 octobre).

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze