Nicolas Mas, Montpellier, Brive
Le pilier montpelliérain Nicolas Mas à la charge | DIARMID COURREGES / AFP

Brive-Montpellier: 15-9

Publié le , modifié le

Brive a renoué avec la victoire aux dépens de Montpellier sur la pelouse dévastée de son stade Amédée-Domenech, lors de la 16e journée de Top 14 (15-9). En attendant Toulon dans trois semaines, les Corréziens remontent au 10e rang, 5 points au dessus de la zone rouge. Relancés par une victoire bonifiée contre Biarritz, les Héraultais replongent eux dans le doute et se verraient éjectés du Top 6 si Toulouse prenait un point demain face à Clermont.

Comme sur toutes les pelouses de Top 14 lors de cette 16e journée, le spectacle n'avait pas pris rendez-vous à Brive. Sur un terrain en friche, seules quelques envolées du Montpelliérain René Ranger ont offert un peu de frisson au public du stade Amédée-Domenech. En dosant mieux son coup de pied à suivre après une percée (65e), le centre néo-zélandais aurait même pu offrir un deuxième succès consécutif au MHR. Las, les hommes de Fabien Galthié ont été dominés par le pack briviste et ont égaré trop de pénalités pour espérer une autre issue. Paillaugue à deux reprises (31e, 40e) puis Escande autant de fois (64e, 79e) manquaient la cible. Dans le camp adverse, Gaëtan Germain ne connaissait qu'un seul raté en fin de match (71e). En début de seconde période, l'ancien arrière du Racing-Metro avait fait le métier pour donner une avance confortable aux siens (15-6, 44e).

Brive casse la spirale négative

Malgré trois points de Trinh-Duc sur la sirène (15-9), les Corréziens tenaient bien leur première victoire en Championnat après quatre sorties peu fructueuses (3 défaites, 1 nul). Battus par Biarritz, Oyonnax et Bordeaux-Bègles, des concurrents directs pour le maintien, les hommes de Nicolas Godignon prouvent une nouvelle fois qu'il sont plus à l'aise face aux grosses écuries. Déjà tombeurs de Castres (34-0) et Toulouse (25-13) dans leur enceinte, ils se sont payés une nouvelle grosse tête grâce à une verve retrouvée sur leurs terres. Humilié par le BO (9-14) puis chahutés par le Racing-Metro (9-9), Brive a remis l'église au milieu de village et remonte dans le ventre mou du classement, 5 points au dessus de la zone rouge.

Trinh-Duc, un bonus sur le gong​

A l'inverse, Montpellier confirme ses faiblesse hors de ses bases. Depuis la 4e journée et un succès à Bordeaux, le MHR est toujours reparti tête basse dans l'Hérault. Revigorés par leur large succès sur Biarritz la semaine dernière (44-22), les Languedociens ont pourtant envoyé du jeu. Mais les attaquants visiteurs se sont trop souvent isolés dans la défense locale. Le bonus défensif glané par Trinh-Duc permet à sa formation de rester dans le Top 6. Si Toulouse l'emporte contre Clermont demain à Ernest-Wallon, elle en sera éjectée. Eliminé de Coupe d'Europe et pénalisé par trois revers d'affilée en Top 14 fin novembre-début décembre, l'ambitieux MHR n'est toujours pas sorti des zones de turbulences. Brive espère lui les avoir traversé.

Les résultats de la 16e journée de Top 14

Le classement du Top 14

Jerome Carrere