robins tchale-watchou montpellier agen
Robins Tchale-Watchou, deuxième-ligne de Montpellier, plaqué lors de la rencontre contre Agen. | NICOLAS TUCAT / AFP

Brive bat Castres, bonus offensif pour Grenoble et Montpellier contre La Rochelle et Agen

Publié le , modifié le

Dans le cadre de la 19e journée de Top 14, le Racing 92, défait par Toulon dans l'après-midi, voit ainsi revenir à hauteur Montpellier (4e, 60 pts), vainqueur avec le bonus d'Agen à Armandie (45-21). Dans les autres matchs, à noter les victoires de Grenoble, Brive et Pau.

Le MHR enchaîne ainsi un cinquième succès d'affilée, une semaine après avoir justement rossé les Ciel et Blanc (60-7), et a quasiment assuré sa présence en phase finale. Portée par son N.8 sud-africain Pierre Spies, excellent samedi, l'équipe héraultaise a dû s'y reprendre à plusieurs reprises pour tout à fait décramponner des Agenais valeureux mais trop limités. Un dernier coup d'accélérateur en fin de partie a offert un précieux point de bonus.

Grenoble et Wisniewski dans un grand jour !

Même scénario au stade des Alpes pour Grenoble qui a dû s'employer pour se débarrasser de La Rochelle et s'adjuger le bonus au passage (39-23). Les Isérois ont pu compter sur une exceptionnelle performance de leur ouvreur Jonathan Wisniewski, auteur de 24 points dont deux essais. Les hommes de Fabrice Landreau (9e) se relancent dans la course à la 6e place, actuellement occupée par Toulouse. Les Rouge et Noir ont toutefois six points d'avance avant de recevoir dimanche le Stade Français (21H00) en clôture de la journée.

A lire aussi : Toulon bat le Racing sur le fil

Pau enfonce un peu plus Oyonnax

Castres (7e) et Brive (8e) postulent aussi à la phase finale et leur affrontement samedi à offert son pesant de suspense. Cela a fini par tourner en faveur des Corréziens dans un finish haletant (23-22). Les Tarnais croyaient en effet avoir fait le plus dur en marquant un essai par Thomas Combezou juste avant la sirène (16-22, 79e). Mais en perdant le ballon sur le renvoi et en subissant une longue séquence briviste en suivant, ils se sont mis en danger. Et ont finalement été punis par un essai d'Arnaud Mignardi, transformé dans la liesse d'Amédée-Domenech par Gaëtan Germain.

En bas de classement, Pau (11e, 37 pts) a fait un pas quasi définitif vers le maintien en enfonçant dans la zone rouge Oyonnax (13e, 18 pts), bonus offensif en prime (25-6). L'avenir de l'USO en Top 14 ne tient plus qu'à un fil.