Mourad Boudjellal, RC Toulon
Le président du RCT Mourad Boudjellal | BORIS HORVAT / AFP

Boudjellal: "Laporte en a marre"

Publié le , modifié le

Après la défaite sur le fil de Toulon contre Grenoble (21-22), peut-être entachée d'une erreur d'arbitrage, le président du RCT Mourad Boudjellal a reconnu que son manager Bernard Laporte en "a marre". "Je sais qu'il est capable de tout arrêter mais j'espère qu'il va continuer avec nous", a-t-il poursuivi. Parti du stade Mayol sans piper mot, l'ancien sélectionneur du XV de France a seulement répété "c'est un scandale" en descendant des tribunes.

78e minute du match Toulon-Grenoble. Les Rouge et Noir ont la situation en main et mènent 21-15. M. Cardona tend son bras pour signifier un avantage en leur faveur mais semble le baisser avant que Jonny Wilkinson n'écarte le ballon au large. L'ailier grenoblois Raitini intercepte et file entre les perches. Les Isérois repartent du Var les poches pleines. Dans les tribunes, le manager du RCT Bernard Laporte est ulcéré. "C'est un scandale", répète-t-il en rejoignant les travées de Mayol. Pour la première fois depuis près d'un an, le champion d'Europe en titre tombe dans son antre. Nouveauté également, Toulon concède un second revers consécutif cette saison après sa défaite au Racing-metro la semaine passée (14-3).

Boudjellal: "Laporte est capable de tout arrêter"

Plusieurs gouttes qui auraient fait déborder le vase pour Laporte. "J'espère que les joueurs vont être capables de se remobiliser et ma principale préoccupation est de savoir si Bernard (Laporte) sera à l'entraînement lundi. Il est déçu de beaucoup de choses dans le rugby: de l'arbitrage qui frise parfois l'amateurisme et de ce sport dans lequel il ne se reconnaît plus depuis qu'il est revenu. Il est loin des siens (sa famille est à Paris, ndlr) et je peux vous dire que ce soir (samedi) il en a marre", a  expliqué son président Mourad Boudjellal à l'issue de la rencontre. 

Boudjellal: "On est les rois des cons"

"Cela fait déjà deux fois cette saison qu'il est dans cette situation. Je  connais Bernard et je sais qu'il est capable de tout arrêter mais j'espère  qu'il va continuer avec nous", a renchéri le dirigeant varois. Arrivé sur la Rade en 2011, l'ancien sélectionneur pourrait donc ne pas honorer la fin de son contrat. "Aujourd'hui, il faut bien se mettre dans la tête qu'on n'est plus  champions d'Europe, ni de rien du tout. On ne parle plus de première ou de  deuxième place mais de finir dans les six premiers du Top 14", a par ailleurs ajouté un Boudjellal en colère contre ses joueurs. "On peut évoquer l'arbitrage ou les conditions de jeu mais au final, on ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. On avait juste à gérer le résultat et on se fait contrer en voulant faire du jeu. On est les rois des cons", a lancé celui qui a fait fortune dans la BD. Sans oublier de féliciter les Grenoblois, auteur d'un "match parfait à l'extérieur."

Jerome Carrere