Mourad Boudjellal
Le président du RCT, Mourad Boudjellal | AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Boudjellal annonce un dépôt de plainte contre RTL

Publié le , modifié le

"Nous allons porter plainte contre RTL et nous porter partie civile", a annoncé Mourad Boudjellal, le président du RCT lors d'une conférence de presse précédant le match de Toulon contre La Rochelle, samedi. Le président du club varois s'est encore livré à une sévère diatribe à l'encontre de la station de radio et de la journaliste, à l'origine de l'affaire de soupçons de dopage au sein du club.

Fidèle à ses habitudes, Mourad Boudjellal n'a pas fait dans la demi-mesure. A la veille du match de son équipe à Mayol contre La Rochelle, le président du RCT a fait une annonce: "Nous allons porter plainte contre RTL et nous porter partie civile", a-t-il lancé. "Depuis le début de la semaine, on associe l'image du RCT à 'dopage'. Le  préjudice est énorme. On va porter plainte contre RTL", a déclaré M. Boudjellal  à la presse. "Le procureur, le responsable de la lutte antidopage à la fédération ont  précisé que ce n'était pas un problème de dopage. Que faut-il maintenant? Que  François Hollande affirme lui aussi que ce n'est pas une affaire de dopage?", a  lancé le président toulonnais. "Avec les événements de ces dernières 24h, tout le monde a compris  l'escroquerie médiatique de RTL, cela de la part d'une journaliste qui (...) a  juste omis de m'appeler, comme le ferait un bon journaliste. Elle s'est  contentée de faire une enquête à charge", a ajouté le patron du club triple  champion d'Europe en titre.

La fin de l'humour

Ensuite, il s'est livré à quelques provocations à l'encontre de la journaliste de RTL, Elisabeth Fleury, coupable à ses yeux d'avoir sorti cette affaire qui faisait état de soupçons de dopage au sein du club toulonnais, via des pharmaciens de la ville: "Ecoute Elisabeth. Ton numéro de portable c’est le 06 71... Je donne la suite sur les écrans géants du stade Mayol demain avant le match." Une menace qui n'a pas été le seul emportement du président Boudjellal.

On est donc loin désormais des initiatives bon enfant du début de semaine, qui avaient fleuri sur les réseaux de la part des joueurs varois, et même sur la décision du club d'offrir 50% de réductions avec le code "Vitale" pour le match de ce week-end.

Après s'être défendu et avoir pris ces accusations sur le ton humoristique, Mourad Boudjellal a changé de ton. La Société des Journalistes (SDJ) de RTL a vu la différence et a affiché son soutien à la journaliste mise en cause. Loin de suivre le chemin emprunté par son président, Bernard Laporte, le manageur, a affirmé que "cette histoire nous a fait sourire." Cela ne semble plus être le cas de tout le monde.

En plus des deux enquêtes menées à Toulon et Marseille, la justice devrait donc être saisie d'une plainte du RCT.

Vidéo: La mise au point de Boudjellal mardi 8 septembre​