Bordeaux enlève le duel des promus

Bordeaux enlève le duel des promus

Publié le , modifié le

Bordeaux-Bègles a remporté le duel des promus, en dominant Lyon (31-10) vendredi en match en retard de la 9e journée de Top 14. Le LOU n'a eu que sa vaillance à opposer à des Girondins qui ont livré un partie solide, en n'hésitant pas à dynamiser le jeu, malgré des conditions météorologiques pour le moins difficiles.

Les Lyonnais ont fait preuve de courage, comme d'habitude mais ils ont laissé des points en route en début de match, et des ballons perdus dont ont su profiter les Bordelais, supérieurs en mêlées et dans le jeu au sol. Malgré le froid hivernal, l'Union n'a pas dérogé à ses habitudes. Du jeu,  du mouvement, malgré une crispation évidente d'entrée dans ce choc valant très cher.  Mettant davantage de rythme et d'engagement offensif,  les Béglais ont creusé l'écart dès la première période grâce aux Australiens Blair Connor et Justin Purll, venus conclure dans l'en-but lyonnais deux beaux mouvements collectifs. Le troisième essai est venu dès l'entame de la deuxième période par l'ailier Rafaël Carballo, à la conclusion d'une percée du centre Julien Rey, avant que Purll ne s'offre un doublé.      

Le LOU n'avait que peu de solutions à opposer, ses attaques étant beaucoup tranchantes. Il parvenait tout de même à sauver l'honneur par le Tongien Alipate Fatafehi. Mais cet essai était bien tardif. Le score était fait et permettait à Bordeaux-Bègles d'enlever un succès bonifié très précieux, qui leur non seulement de s'éloigner davantage de la zone dangereuse, mais même de  revenir à seulement trois longueurs du Stade Français, actuel sixième, dernière place qualificative pour les barrages.   

Lyon, de son côté, s'est accroché pendant une demi-heure avant de sombrer en dix minutes. Ce voyage, trois mois après l'épisode des oreillons qui avait provoqué le report du match, ne lui rapporte rien et il devra cravacher jusqu'au bout pour renouveler son bail dans l'élite la saison prochaine

francetv sport @francetvsport