Cameron Woki (Bordeaux-Bègles)
Cameron Woki (Bordeaux-Bègles) | NICOLAS TUCAT / AFP

Bordeaux-Bègles résiste au leader rochelais

Publié le , modifié le

A 14 contre 15 pendant vingt minutes après l'expulsion de Jean-Baptiste Dubié pour un plaquage dangereux sur Rattez, Bordeaux-Bègles s'est imposé 29-19 sur la pelouse du Matmut Atlantique devant le leader du Top 14, le Stade Rochelais. L'UBB réalise à la fois un exploit mais aussi une excellente opération puisqu'elle revient à hauteur de Toulouse, battu par le Racing 92, et Lyon atomisé par Montpellier, en attendant le résultat de Toulon et Castres. Bordeaux-Bègles est toujours invaincu à domicile cette saison.

Brunel, annoncé par plusieurs médias comme le remplaçant de Guy Novès à la tête des Bleus, pourrait bien avoir fêté son dernier match devant le public girondin par une victoire de prestige. Ce succès permet à l'UBB (33 pts) de revenir provisoirement à hauteur de la sixième place, la dernière qualificative pour la phase finale. La défaite des Maritimes pourrait faire les affaires de Montpellier (3e, 37 pts), deux points derrière et qui décrocherait le titre honorifique de champion d'automne en cas de succès à domicile contre Lyon (18h00).

Ils avaient pourtant mieux débuté ce match serré et acharné, mais ont payé cher l'exclusion temporaire de Kévin Gourdon (17): 13 points encaissés pour se retrouver menés 13 à 6 à la mi-temps. Ils ne reviendront pas, malgré la réduction de l'écart à 19-14 après le carton rouge infligé à Jean-Baptiste Dubié (60), et seront même sortis des clous d'un bonus défensif mérité.

Avec AFP

Christophe Gaudot @ChrisGaudot