Adam Ashley-Cooper Bordeaux-Bègles
Adam Ashley-Cooper, l'ailier australien de Bordeaux-Bègles | NICOLAS TUCAT / AFP

Bordeaux-Bègles et Montpellier se rapprochent

Publié le , modifié le

Respectivement vainqueurs de Grenoble (25-19) et Agen (45-20), Bordeaux-Bègles et Montpellier ont profité de cette 11e journée du Top 14 pour se rapprocher des toutes premières places du classement général. Coup d'arrêt en revanche pour Brive, stoppé à Castres (23-8) alors que, dans le bas du tableau, Pau s'est imposé au bout du suspense, et dans la confusion, face à La Rochelle (15-11).

Grâce à cette troisième victoire de rang qui confirme ses très bonnes  dispositions actuelles, l'UBB s'installe provisoirement à la 2e place ex aequo,  un classement qu'elle n'avait jamais atteint dans sa courte histoire, à hauteur  de Toulon et Toulouse qui s'affrontent dimanche soir, juste devant le Clermont  et le Racing qui en feront de même en Auvergne. L'après-midi aurait pu être parfaite pour les hommes d'Ibanez qui ont  soufflé le chaud et le froid face à des Grenoblois accrocheurs, qui n'auront eu  au final qu'un coup de mou juste avant la pause. Les hommes de Landreau, venus en Gironde pour faire un coup, ne sont passés  qu'à un point du bonus défensif. Mais ils ont su priver leurs hôtes d'un très beau deuxième réveillon.

Castres a sorti Brive du wagon de tête en enchaînant sa quatrième victoire consécutive en championnat face aux Corréziens (23-8). Battus lors de la dernière journée chez eux par le leader Clermont (21-26),  les Corréziens subissent un nouveau coup d'arrêt après un incroyable début de  saison au cours duquel ils avaient gagné à Oyonnax et à Pau.

Déclarations : 

Simon Mannix (manager de Pau): "On fait une première mi-temps vraiment maîtrisée, zéro faute. J'ai félicité les joueurs à  la mi-temps. Ensuite, on est dans la difficulté, on manque d'intensité mais,  pour la première fois de la saison, la Section a eu un peu de chance. Je  comprends la déception de Patrice (Collazo, sur l'essai refusé aux Rochelais en  fin de match, ndlr), mais cette chance on la mérite. Colin Slade a sorti un  gros match, mais il avait besoin de neuf joueurs devant lui pour y arriver et  je trouve qu'ils ont été au rendez-vous."

Patrice Collazo (entraîneur de La Rochelle): "On perd de 4 points avec un essai refusé en fin de match, on ne prend qu'un petit point de bonus  défensif... On ne va pas retourner la dernière action dans tous les sens, il  faut qu'on avance. On a un match très important à venir (contre Castres samedi,  ndlr). Notre première mi-temps n'était pas bonne, ils nous ont fait rentrer  dans le match par notre indiscipline. Mais chaque équipe a eu sa mi-temps. De  notre côté, le coaching a eu l'effet escompté, j'ai eu l'impression qu'on  pouvait aller le chercher, il y a quand même du positif."

Plus d'infos à venir...