Grenoble Biarritz
Grenoblois et Biarrots vont se retrouver | JEAN-PIERRE CLATOT

Biarritz-Grenoble, destins croisés

Publié le , modifié le

Biarritz (9e) et Grenoble (8e) se retrouvent vendredi au stade Aguilera en ouverture de la 23e journée du Top 14, sans autre objectif que bien figurer au classement en fin de saison. Pour les deux formations cependant, la situation actuelle n'est pas vécu de la même façon. Pour le BO, ne pas accrocher une place qualificative constituerait un échec, alors que le promu grenoblois peut considérer avoir réussi son retour dans l'élite.

Biarritz aurait pu viser plus haut mais son inconstance, des blessures nombreuses dans toutes les lignes, ainsi que l'année de plus prise par ses cadres historiques (Thion, August, Yachvili, Harinordoquy, Traille et Peyrelongue), l'ont freiné dans son opération reconquête.  Désormais débarrassé de toute pression en Top 14, le club basque profitera de la venue des Isérois pour préparer au mieux son déplacement à Gloucester jeudi prochain en quart de finale du Challenge Européen, dont il est tenant du titre. Pas évident quand on regarde son infirmerie, bien garnie (13 absents), même si à deux éléments près, cet effectif a fait très bonne figure face à Clermont samedi dernier (32-28).

Esprit plus tranquille du côté de Grenoble

Grenoble, de son côté, promu surprise cette saison, n'en est plus une depuis longtemps. Encore dans le bon wagon des qualifiables il y a un mois, les hommes de Fabrice Landreau, fatigués et coupables de relâchement depuis qu'ils se savent mathématiquement sauvés de la relégation, viennent de subir quatre revers de suite, contre il est vrai des concurrents directs au Top 6. Avec dix points de retard sur le 6e (Montpellier), ils se rendront donc sur la Côte basque avec l'esprit plutôt tranquille, un effectif volontairement remanié, de la fraîcheur, et de la jeunesse.

On devrait assister de fait à une rencontre ouverte et disputée, entre deux formations qui ont envie de terminer au mieux le championnat.

Les résultats du Top 14

Christian Grégoire