Benjamin Ferrou La Rochelle Top14 08 2010
De retour sur le terrain, Ferrou fait gagner La Rochelle | AFP - Xavier Leoty

Biarritz et La Rochelle toujours vivants

Publié le , modifié le

Biarritz se relance dans la course aux play-offs grâce à sa victoire magnifique sur le Racing. Toulon aussi après avoir surclassé Bourgoin, officiellement en Pro D2. Toulouse consolide sa première place dans la difficulté. Le Rochelle sort de la zone de relégation grâce à sa victoire sur Montpellier, Agen et Brive prennent le bonus défensif. La maintien est d'être joué. En soirée, Castres a disposé de Clermont 23-19.

Le fait du jour (1): La Rochelle respire, Bourgoin coule

Largement battu à Toulon (39-10), Bourgoin est quasiment relégué. Un fief du rugby français coule et c’est triste. En revanche, le deuxième ticket pour la Pro D2 est loin d’être attribué. La Rochelle est sorti de la zone de relégation en battant Montpellier 20 à 16 après avoir remonté un débours de 10 points (3-13). En revanche, les regrets sont agenais et brivistes. Le SUA n’est pas loin de s’imposer à Paris (15-18, 70e) et se console avec le bonus défensif (22-18). Idem pour Le CAB qui a posé de gros problèmes aux Toulousains (9-12 à la pause) avant de céder non sans avoir résisté (23-22). Les trois équipes se tiennent en deux points à cinq journées de la fin.

Le fait du jour (2): Toulouse s'envole, derrière c'est l'embouteillage

Toulouse reprend ses aises au classement grâce à un essai de funambule de Caucaunibuca qui passe en revue la défense briviste en tenant le ballon... à une main. Le champion d'Europe respire avant un triptyque à l'extérieur. Malgré une défaite qui déplaira à Berbizier (4 essais encaissés), le Racing conserve l'essentiel grâce à son point de bonus. Mais ce sera de plus en plus compliqué d'aller chercher les Toulousains. Après, c’est la foire d’empoigne. De Montpellier, quatrième, à Perpignan, neuvième, il y a quatre points d’écart. Biarritz (voir match du jour) et Toulon se relancent complètement. Toutes les prochaines rencontres vont être des huitièmes de finale.  

Le fait du jour (3): Le spectacle est de retour, les marrons aussi

Ça sent bon le printemps et les phases finales. Alors que les matches sont décisifs pour le classement final, les équipes ont proposé du jeu et du rythme à l’image du Perpignan-Bayonne (4 essais) et surtout du Biarritz-Racing (6 essais). Les matches sont ouverts et toutes les équipes ont compris que le résultat passait par du jeu et des intentions. Corollaire: la brutalité est aussi de retour. 5 cartons jaunes pour le seul Toulon-Bourgoin, 3 pour Perpignan-Bayonne. A chaque fois pour des accrochages. Alors, messieurs du Top 14, envoyer du jeu, pas des marrons

Le match du jour: Biarritz – Racing-Métro 36-32

«Si on perd, c’est mort pour la qualification ». Le staff biarrot aurait pu tuer le jeu par l’enjeu. Au contraire, ce BO-Racing a proposé un chassé-croisé palpitant. 3-16 après 15 minutes de jeu pour le Racing réaliste et efficace. Les Biarrots lâchaient les chevaux pour marquer trois essais coup sur coup et infligeaient un 25 à 3 aux Ciel et Blanc. Ces derniers revenaient dans la partie grâce à un ancien du BO Noirot et les tirs longue distance de Steyn (28-32). Le match ne pouvait pas si finir autrement que sur un exploit individuel. Le Fidjien Bolakoro passait la défense racingmen en revue pour planter la banderille de la victoire. Le BO bat enfin le Racing après trois défaites et vit toujours dans la course aux play-offs. 

Le chiffre du jour: 51

A qui profitent les doublons ? Pas aux clubs du Top 14. La liste des absents est interminable. Marconnet, Thion, Harinordoquy, Traille à Biarritz, Chabal, Nallet, Lo Cicero, Festuccia, Dellapè, Mi. Bergamasco, Masi au Racing, Trinh-Duc, Tomas, Jgenti, Gorgodze à Montpellier, Parisse, Haskell, Palmer à Paris, Wilkinson à Toulon, Servat, Dusautoir, Jauzion, Médard, Clerc, Poitrenaud à Toulouse, Domingo, Pierre, Bonnaire, Parra, Rougerie, Canale, Zirakashvili à Clermont, Ducalcon à Castres…. A part ça, le Top 14 n’est pas faussé. Juste biaisé.

La stat du jour: 0

Le CO n'a toujours pas baissé pavillon à Pierre-Antoine depuis le début de saison. Ce samedi, les Castrais se sont imposé 23-19 contre Clermont dans le match au sommet de la journée, disputé en soirée. Deux essais de chaque côté et un match très vivant qui a souri aux locaux sur la fin. S'ils restent invaincus chez eux jusqu'à la fin de saison, les Tarnais ont de grandes chances de se qualifier pour les play-offs.

Mathieu Baratas