Joe Rokocoko (Bayonne)
Joe Rokocoko l'ailier All Black de Bayonne | PHOTOPQR/SUD OUEST

Bayonne sous haute pression

Publié le , modifié le

Bayonne se prépare à un match à hauts risques vendredi en ouverture de la 10e journée de Top 14 avec la venue de Montpellier qui entend tirer profit d'une semaine agitée par des "frasques" extrasportives de plusieurs joueurs basques.

Les rumeurs n'ont cessé de circuler cette semaine et elles ont sans aucun doute atteint l'Hérault après les auditions par le président de l'Aviron de trois de ses joueurs, Stephen Brett, Dwayne Haare et Mike Philipps, qui se sont rendus à un entraînement en état d'ivresse. Sanction ou pas ? Sanction sportive et/ou financière ? Licenciement pour le demi de mêlée gallois Phillips, récidiviste ? Le silence observé par le club de Bayonne depuis plusieurs jours a alimenté toutes les hypothèses. Pour l'instant, Brett et Haare ont réintégré le groupe. Phillips est lui suspendu.

Montpellier en embuscade

Reste désormais à connaître l'impact réel de cette "affaire" sur leurs partenaires qui se savent attendus par leur public et leurs adversaires. L'équipe s'est entraînée à huis clos toute la semaine et la pression sera forte pour des Basques avant-dernier du classement, et qui doivent avant tout, selon leurs dirigeants "se tourner vers les échéances à venir". A commencer donc par la réception de Montpellier à Jean-Dauger.  

Un match qui ne sera pas une partie de plaisir car, même s'ils seront privés de nombreux titulaires et si la charnière habituelle Pélissié- Trinh-Duc sera laissée sur le banc, les Montpelliérains toujours entreprenants et opportunistes, entendent bien profiter de la situation difficile d'un Aviron Bayonnais au moral friable.

Christian Grégoire