Toulon - Bayonne
La lutte entre Bayonne et Toulon a été acharnée | AFP - RAFA RIVAS

Bayonne s'offre le scalp du RCT

Publié le , modifié le

L'Aviron Bayonnais s'est offert une victoire de prestige face au leader toulonnais (33-28) ce samedi lors de la 22e journée de Top 14. A San Sebatian, les Blancs et Bleus ont pris une belle revanche après la fessée du match aller à Mayol (59-0). Le RCT, sans de nombreux cadres, prend tout de même le bonus défensif.

Lire aussi : "La bonne opération du Racing Metro"
L
ire aussi : "Montpellier dans la course au barrage"

Avant d'être un match à enjeu, Bayonne-Toulon, c'était d'abord un match pour l'honneur. L'Aviron, assuré de son maintien en Top 14, voulait laver l'affront du match aller. Une terrible fessée (59-0) au stade Mayol restée en travers de la gorge des Basques. L'ambiance était à la revanche du côté des coéquipiers de Scott Spedding. Devant les 27 000 spectateurs du stade Aneota, antre de la Real Sociedad à San Sebastian, les Bleus et Blancs avaient la rage. Et ils ont tenu bon même lors d'une fin de match stressante (33-28). De quoi ravir leur entraîneur, Christian Lanta : "On enchaîne  les bons résultats. Je suis satisfait des 60 premières minutes, il faut être  honnête, il manquait des joueurs importants à Toulon. On est très fier d'avoir gagné ce match important devant un tel stade et un Pays basque mobilisé."

Laporte : "Les joueurs se sont bien envoyés"

Spedding (4e), O'Connor (24e) et Gerber (49e) ont littéralement assommé le RCT. On croyait d'ailleurs Toulon dans les cordes et désintéressé par la rencontre. C'était sans compter sans un sursaut d'orgueil des hommes du président Boudjellal. Orioli (28e) (RCT), van Niekerk (54e) et Tilous-Borde (66e) ont donné la réplique et ont laissé espérer un comeback spectaculaire. Surtout lorsque Speddind a été exclu 10 minutes pour un plaquage dangereux à la 53e. Mais l'Aviron a finalement résisté aux derniers assauts, profitant d'une ultime pénalité de Potgieter face aux perches (60e). "On a pris un point, c'est dommage parce qu'on aurait pu en prendre quatre, a concédé Bernard Laporte. Les joueurs se  sont bien envoyés. Il y a des regrets c'est évident."

Avec un effectif largement remanié (sans Wilkinson, Giteau, Michalak et Botha) les Toulonnais n'avaient pas les armes pour rivaliser. Menés (21-10) à la pause, ils ont constamment fait la course derrière. Ils enregistrent donc leur sixième défaite de la saison, arrachant toutefois le point du bonus défensif. Mais l'objectif était ailleurs pour le RCT. Le leader du Top 14 voulait surtout préparer son quart de finale de H Cup face aux Anglais du Leicester, le 7 avril prochain. Mais cette contre-performance pourrait leur coûter cher si Clermont s'imposait dans la soirée face à Biarritz. 

Tous les résultats du Top 14

Le classement