Stade Français Stade Toulousain Bastareaud Heymans 01 2011
Le Parisien Matthieu Bastareaud | AFP - Franck Fife

Bastareaud à Toulon, c'est fait !

Publié le , modifié le

Le trois quart centre international du Stade Français Mathieu Bastareaud, qui était en contact depuis plusieurs mois pour rejoindre Toulon, s'est officiellement engagé pour les trois prochaines saisons avec le club varois. Ce transfert met un terme à un bras de fer de plusieurs semaines entre Bastareaud et son ancien club qu'il voulait quitter alors qu'il était toujours sous contrat.

C'est la fin d'un long feuilleton. Avec de nombreux rebondissements. Sur le départ avec un accord moral avec Max Guazzini, Mathieu Bastareaud était parti pour rester avec l'arrivée de Bernard Laporte lors de la reprise plus qu'éphémère du Stade Français par la Facem. L'arrivée de Thomas Savare à la tête du club, avec des moyens financiers importants, pouvait maintenir cette tendance. Mais le joueur l'avait répété plusieurs fois: il voulait quitter le Stade Français pour rejoindre Toulon. Des conflits avec d'autres joueurs, l'envie de se relancer après avoir été écarté du groupe pour la Coupe du monde, le trois-quarts centre surpuissant a finalement eu gain de cause.

C'est en marge de l'Assemblée générale de la Ligue nationale que le président parisien et son homologue varois, Mourad Boudjellal, se sont mis d'accord sur les modalités de ce transfert. Les deux années de contrat qui lui restaient ont certainement été chèrement monnayées, même si le désir absolu du joueur a dû aider son nouveau président à bien négocier. "Après une dernière saison en demi-teinte avec le Stade Français, Mathieu Bastareaud a éprouvé le besoin de changer de club et a choisi Toulon pour relancer sa carrière", précise le club toulonnais dans un communiqué. Cette opération permet au Stade Français de rajouter de l'argent frais dans des caisses qui en avaient bien besoin, tandis que le RCT recrute une nouvelle pointure lors de cette intersaison, après l'Australien Giteau, le Sud-Africain Botha...