Aviron Bayonnais : un promu déjà sur le gril contre le RC Toulon

Aviron Bayonnais : un promu déjà sur le gril contre le RC Toulon

Publié le , modifié le

Pour fêter son retour au sein de l'élite du rugby hexagonal, l'Aviron Bayonnais vivra un baptême du feu contre le RC Toulon, ce dimanche (18h15) au stade Jean-Dauger annoncé à guichets fermés. Après deux matches de suspension, le capitaine et troisième ligne Jean Monribot revient à la tête de sa formation pour ce match de prestige devant le public basque.

C'est avec impatience et gourmandise que les Bayonnais entament leur parcours en championnat cette saison. Les joueurs de Vincent Etcheto n'auront pas vraiment le temps de gamberger, face à l'ogre toulonnais. Le capitaine Jean Monribot en convient : "Le Top 14, ça va encore plus vite, c'est encore plus solide... Quand on voit la saison dernière une équipe comme Montpellier qui "fracassait" tout, ou même Toulon, toutes ces grosses écuries... Il nous tarde de débuter ce championat pour pouvoir nous jauger et savoir si on est à la hauteur. En tout cas, je n'ai aucune inquiétude sur l'engagement des joueurs."

"On s'était fait marcher dessus !"

Le troisième ligne basque se délecte d'entamer le parcours par un tel choc et ne tremble pas, tout en restant les crampons sur terre : "Ce n'est vraiment pas une source de pression car, maintenant que nous sommes en Top 14, nous n'allons rencontrer que des grosses écuries. Déjà, il y a deux ans, nous avions commencé la saison en recevant le RCT, et tout le monde disait que c'était le meilleur moment pour les affronter... Résultat : on avait pris quarante points, il y avait eu de la casse. On s'était vraiment fait marcher dessus !

Donc je pense qu'il faut que les joueurs qui étaient présents, à ce moment-là, se servent de cette leçon pour aborder le match différemment. Il n'y a pas de "bon moment" pour recevoir ce genre d'équipe. Quoi qu'il arrive, les joueurs sont de qualité et peuvent faire la différence, même si ce n'est que le début de saison et que le collectif n'est pas encore rôdé."

Un maintien compliqué ?

Et que dire de tous ces pronostics qui envoient de nouveau l'Aviron Bayonnais en Pro D2 la saison prochaine ? Comme sur le terrain, Jean Monribot ne se démonte pas : "Nous en avons parlé un peu entre nous... Mais ce n'est pas quelque chose qui me touche ou qui m'énerve. Finalement c'est assez réaliste et logique, au vu de notre statut de promu. Nous avons aussi une chance de nous maintenir, mais il faudra s'en donner les moyens et cela passera par le travail. C'est réalisable, si on fait les choses étape par étape. En tout cas, c'est notre objectif." Quoi qu'il en soit, du côté du stade Jean-Dauger, les c(h)oeurs basques accompagneront indéfectiblement les joueurs dans leur quête de maintien.

Nicolas Gettliffe