Ma'A Nonu, Adam Ashley-Cooper et Dan Carter
Ma'A Nonu, Adam Ashley-Cooper et Dan Carter | AFP

Ashley-Cooper, Carter, Nonu, le Père Noël est passé en avance pour le Top 14

Publié le , modifié le

Avec l’annonce des arrivées successives d’Adam Ashley Cooper, de Dan Carter et de Ma’a Nonu, le Top 14 se dote de trois joueurs de dimensions mondiales, quasiment les meilleurs à leur poste. Bordeaux-Bègles, le Racing-Métro et Toulon ayant fait leur marché, peut-être pas entièrement pour le RCT, les autres grosses formations devraient réagir, à commencer par le Stade Français qui attend Will Genia, le génial australien, de pied ferme.

Noël est arrivé en avance pour les fans de Top 14 cette année. Bordeaux-Bègles, le Racing-Métro et Toulon ont joué le rôle de Père Noël pour leurs supporteurs. De manière relativement étonnante, c’est l’UBB qui a dégainé son présent la première. Avec Adam Ashley-Cooper, le club aquitain frappe fort, très fort. Ashley-Cooper (30 ans, 104 sélections) est un trois-quarts de classe internationale. Vainqueur du Super 15 en 2014 avec les Warathas, il a inscrit 29 essais avec les Wallabies. Le natif de Sydney rejoindra Bordeaux-Bègles en décembre 2015, après la Coupe du Monde, sa dernière. Car hasard du calendrier, si le Père Noël passe en avance cette année, ce sera de nouveau le cas dans 12 mois.

L'UBB annonce Ashley-Cooper, le Racing dégaine Carter

 La Coupe du monde 2015 en Angleterre aura lieu du 18 septembre au 31 octobre prochain. Les stars qui rejoindront le Top 14 le feront après quelques vacances bien méritées. Pour la plupart c’est donc en décembre qu’elles fouleront nos pelouses. Adam Ashley-Cooper annoncé par Bordeaux-Bègles, Jacky Lorenzetti, le président du Racing, s’est empressé de répliquer en offrant à ses supporteurs, ni plus ni moins que Dan Carter. Le meilleur ouvreur du monde jouera à Colombes la saison prochaine. Aperçu du côté de Perpignan en 2008-2009 avant qu’une rupture partielle du tendon d’Achille ne brise son élan, Carter tente à nouveau sa chance dans l’Hexagone. Pour le plus grand plaisir de nos yeux. Après Jonny Wilkinson, le Top 14 est une nouvelle fois une terre d’accueil pour les demis d’ouverture les plus brillants de la planète ovale.

Le RCT attend ses quatre fantastiques

LA terre d’accueil des stars de l’hémisphère sud depuis quelques années s’appelle Toulon. Entre autres, Sonny Bill Williams, Bakkies Botha, Felipe Contempomi, Bryan Habana, Matt Giteau ou encore Drew Mitchell ont foulé la pelouse de Mayol dans les dernières années. La saison prochaine, Mourad Boudjellal a annoncé « quatre fantastiques ». Ma’a Nonu, l’ailier néo-zélandais est déjà officialisé. Champion du monde 2011, quadruple vainqueur du Tri-nations (puis Rugby Championship), 94 sélections avec les Blacks, Nonu a un CV long comme le bras. Pour les trois autres, on en est au stade des suppositions. Israel Dagg ? Possible. Kieran Read ? Compliqué. Richie McCaw ? Il a le profil pour plaire au truculent président du RCT. D’autres stars comme Heaslip, Warburton, Bismarck Du Plessis ou encore Owen Farrell sont forcément à mettre sur la liste.

 A l’heure actuelle, tous les rêves sont permis pour les clubs français. Financièrement et sportivement, l’Europe et en particulier le Top 14 est attractif pour n’importe quel joueur dans le monde. C’est pourquoi il serait étonnant de voir le Stade Toulousain et Clermont ne pas réagir à cette folle course. Sans doute après Noël, pour faire durer le plaisir.