Ali Williams
Le 2e ligne des All Blacks, Ali Williams, lors du haka | AFP - ANDREW CORNAGA

Ali Williams, un All-Black à Toulon

Publié le , modifié le

Le RCT vient de réaliser un énorme coup sur le marché des transferts en recrutant le deuxième ligne all-black Ali Williams. Le champion du monde 2011 rejoindra le club champion d'Europe à la fin du Super XV qu'il dispute avec les Auckland Blues jusqu'en septembre prochain.

Le RCT ne se repose pas sur ses lauriers. Champion d'Europe et finaliste de Top 14 cette saison, le club varois veut voir encore plus haut. Comme si les arrivées des Habana, Mitchell et autres Castrogiovanni ne suffisaient pas, Toulon a réussi un nouveau gros coup sur le marché des transferts. Le nom de cette recrue : Ali Williams, 32 ans, 2e ligne sélectionné à 77 reprises sous le maillot All-Black et champion du monde 2011. Un renfort trois étoiles pour un effectif déjà bien garni et compétitif. Selon le site officiel du club de Mourad Boudjellal, le Néo-Zélandais rejoindra son compatriote Rudi Wulf sur la Rade fin septembre. Le temps pour lui de terminer le Super 15 avec sa franchise des Auckland Blues.

"Il a signé pour une saison, et peut-être éventuellement, une deuxième. Encore un mercenaire penseront certains...", a déclaré un Boudjellal provocateur dans les colonnes de l'Equipe .Féroce dans les rucks, celui dont la mâchoire avait cédé sous la charge de Sébastien Chabal un soir de juin 2007 formera un attelage de haute volée avec Bakkies Botha et Jocelino Suta cette saison. En contrepartie, le 2e ligne anglais Nick Kennedy quitte Toulon. En marge de ces transferts, le président toulonnais a précisé qu'il recherchait une recrue supplémentaire. Qui va sortir du chapeau?

Jerome Carrere