Laurent Travers
L'entraîneur du Racing-Metro Bertrand Langlois | AFP - BERTRAND LANGLOIS

"92% de chance de perdre" à Toulouse

Publié le , modifié le

L'entraîneur des avants du Racing-Métro, Laurent Travers, a estimé que ses joueurs ont "92% de chance de perdre" le barrage du Top 14 à Toulouse vendredi même s'il garde confiance en ses "compétiteurs". "Sur les huit quarts de finale, un seul a été gagné à l'extérieur. Cela fait 12% de chance. Si en plus vous allez jouer à l'extérieur contre une équipe comme Toulouse qui a l'habitude d'aborder les phases finales, avec l'expérience et le talent de ses joueurs, on arrive à 8%. On a donc 92% de chance de le perdre", a-t-il expliqué en conférence de presse.

Le Racing-Métro n'a jamais remporté de match en phase finale du Top 14, à  laquelle il a toujours participé depuis son retour dans l'élite en 2009. Le  club francilien a perdu à trois reprises en barrages (2010, 2012 et 2013) et  une fois en demi-finale où il s'était qualifié directement en 2011.

"Toulouse favori"

"On est des compétiteurs, on a atteint le premier objectif mais si on ne  s'en fixe pas un deuxième ou un troisième, on régresse. Notre but depuis le  début était d'accrocher le wagon des six. Maintenant, on veut continuer le  voyage. Pour le moment, on est au fond du wagon, on est en train de nous  pousser mais on va essayer de ne pas tomber du wagon", a affirmé l'entraîneur. 

Travers a estimé que son équipe, "pas favorite face à l'une des meilleures  équipes d'Europe", a rapidement tourné la page de sa lourde défaite à  Montpellier (44-10) samedi dernier lors de la dernière journée de saison  régulière. 

"Il y a eu un concours de circonstances avec une équipe (Montpellier) qui a  bénéficié de contres mais qui a aussi réalisé une très bonne performance et  nous moins bonne. Nous n'aurons pas droit aux même défaillances contre  Toulouse", a-t-il estimé. Le Racing-Métro se déplace à Toulouse vendredi en barrage du Top 14 (20H45).

AFP