Mathieu Bastareaud, le capitaine toulonnais
Mathieu Bastareaud, le capitaine toulonnais | AFP

Top 14 : Toulon s'incline face à La Rochelle et s'enfonce dans la crise

Publié le , modifié le

Après un match très serré marqué par un seul essai, Toulon s'est incliné (9-13) face à La Rochelle, à l'occasion de la 8e journée du Top 14. Solides en défense, les Rochelais empochent leurs premiers points de la saison à l'extérieur et grimpent à la 7e place du championnat, tandis que le RCT, en position de relégable (13e), enchaîne une troisième défaite consécutive.

Toulon va mal, très mal. 13e de Top 14, le club de la Rade a été battu pour la 5e fois de suite, chez lui à Mayol, par La Rochelle. Les Maritimes ont opposé une résistance héroïque aux Toulonnais et s'offrent une victoire de prestige chez un gros en danger. L'équipe du manager Patrice Collazo, qui a raté ses retrouvailles avec son précédent club, n'a gagné que deux rencontres depuis le début de la saison et s'enfonce dans une crise de confiance. 

Dès le début de match, West a profité d'un surnombre et de sa vitesse pour marquer le seul essai du match, après un cadrage-débordement exécuté à merveille sur les avants toulonnais (5e, 0-7). La première période s'est ensuite limitée à un duel entre buteurs. Belleau le Varois en a passé deux contre une pour son homologue rochelais West (6-10). Même duel après la pause et même réussite. West remettait les Maritimes à un essai de distance (52e) mais Belleau redonnait de l'espoir à Toulon (9-13, 65e). 

8e défaite en 10 matchs pour Toulon

Les Varois tentaient ensuite de bousculer les Maritimes en fin de match, mais la défense rochelaise résistait à toutes les vagues et empochait sa première victoire de la saison à l'extérieur. Le RCT, qui glane un point de bonus défensif, se retrouve au classement derrière Grenoble (11e) et Agen (12e), deux concurrents dans la course au maintien qui se sont neutralisés samedi (9-9). Seul Perpignan, bon dernier, connaît un pire départ après le premier tiers de la saison régulière. Battu 8 fois sur ses 10 premiers matches, souvent par un large écart, le triple champion d'Europe (2013, 2014, 2015), champion de France en 2014, est à la dérive: hors course après 2 journées seulement de Coupe d'Europe, dont il avait jusqu'ici toujours dépassé la phase de poules, le RCT pourrait subir pareil sort en Top 14, alors qu'il n'a plus raté la phase finale depuis 2011.

Boudjellal maintient sa confiance à Collazo 

Le président Mourad Boudjellal, qui a nommé quatre managers (Dominguez, Ford, Cockerill, Galthié), sans succès, depuis le départ de Bernard Laporte en 2016, a réaffirmé après ce match sa confiance en Collazo, qu'il a recruté en juin pour remplacer Galthié. "Je ne suis pas surpris, parce que je savais qu'on allait vivre une saison difficile", a déclaré le président varois. "Je préfère anticiper avant que vous ne me posiez la question. J'ai dit que j'allais rester avec Collazo même en pro D2. Je ne pensais pas qu'on irait en Pro D2, mais si on y va, je le garderai. Je maintiens donc ma confiance à Collazo."
 

Alexis Ibohn @AlexisIbohn