Tom Walkinshaw portrait Arrows 2000
L'Ecossais Tom Walkinshaw (ici en 2000), le papa de la Jaguar XJR-9 et des Arrows. | AFP - PATRICK HERTZOG

Tom Walkinshaw est mort

Publié le , modifié le

Figure du sport automobile des années 1980-1990, Tom Walkinshaw est décédé dimanche. Double vainqueur à Spa comme pilote (1981 et 1984), l'Ecossais laisse une trace importante dans l'histoire avec son écurie Tom Walkinshaw Racing. C'est grâce à cette structure que Jaguar a renoué avec son glorieux passé en endurance. Le fauve britannique s'imposa deux fois au Mans (1988 et 1990) et remporta trois titres mondiaux (1987, 1988 et 1991). La F1 lui tendit alors les bras.

Auréolé par son passage chez Jaguar, Walkinshaw rejoignait Formula 1 Benetton. Son rôle était prépondérant dans l'écurie de Flavio Briatore puisqu'il était directement à l'origine du recrutement d'un génial ingénieur, Ross Brawn, et d'un jeune espoir allemand, Michael Schumacher. Les deux titres mondiaux de "Schumi" (1994 et 1995) étaient une belle récompense du travail de Walkinshaw. Fin 1995, Briatore lui confiait le destin de l'écurie Ligier avec l'espoir de lui vendre toutes ses parts. Mais la force résistance du sport automobile français le poussait à renoncer et à jeter son dévolu sur l'écurie de Jackie Oliver, Arrows. Son premier coup était d'engager le champion du monde en titre Damon Hill. Ce sera son seul vrai coup car le N.1 ne donnera pas des ailes aux Arrows. L'époque correspondait à la fin des artisans en F1 (Ligier, Jordan, Pacific, Forti, Tyrrell, etc).

Face à l'augmentation des coûts et l'implication grandissante des constructeurs généralistes, l'écurie n'avait pas les reins assez solides. La faillite intervenait en 2002. Walkinshaw ne coupait pas le contact avec l'automobile mais levait le pied en supervisant l'engagement des Holden Commodore dans le championnat australien de V8 Supercars. Par ailleurs, l'Ecossais  était aussi depuis 1997 le propriétaire du club de rugby de Gloucester et avait présidé le championnat entre 1998 et 2002. Il souffrait d'un cancer depuis plusieurs années. Tom Walkinshaw s'est éteint à l'âge de 64 ans.