XV de France : Pour le staff, il n'y a pas de fracture avec les joueurs

XV de France : Pour le staff, il n'y a pas de fracture avec les joueurs

Publié le , modifié le

Tous dans le même bateau ou presque. C'est le message que le staff de l'équipe de France a fait passer dimanche matin au lendemain du match nul contre le Japon (23-23) qui a conclu une tournée d'automne ratée. L'entraîneur des arrières Jean-Frédéric Dubois a nié toute rupture entre l'encadrement et les joueurs.

Les maux bleus ? Juste un problème de confiance selon le staff. "On va travailler avec eux par téléphone, par mail pour essayer de leur redonner confiance, qu'ils puissent arriver avec tout un bagage (lors du Tournoi des six nations en février, NDLR). Cela se résume à ça car ils ont bien adhéré au projet. Ils sont avec nous et nous avec eux, il n'y a aucun souci là-dessus", a déclaré Dubois à la presse, après une septième rencontre de suite sans succès, dont six défaites. "Si nous sommes dans une impasse psychologique? Il faut poser la question aux joueurs. L'honnêteté, la transparence et l'implication des joueurs sont totales. Il y a beaucoup d'échange et de participation", a pour sa part soutenu l'entraîneur des avants Yannick Bru en l'absence du sélectionneur Guy Novès. 

Pas question de lâcher la barre en pleine tempête

Démissionner ? La question ne se pose pas pour le staff. "Cela fait très mal mais il n'y a pas d'abattement dans notre mission", a ajouté Bru, pour qui tout le monde doit "assumer sa part de responsabilité, ni plus, ni moins, et regarder devant". "Nous n'avons pas un tempérament à abandonner, lâcher le navire quand ça secoue sévère. On sent de l'adhésion, du travail, de la détermination. On vous doit mieux, au public français, aux gens qui consentent des efforts pour nous mettre dans les meilleurs conditions." Cette série noire serait donc un mal pour un bien assure-t-on du côté du staff. "On se remet tout le temps en question. On se construit dans la défaite, la douleur, le doute. Cela fait partie du rôle de l'entraîneur mais on croit fort au projet", a repris Dubois. E les joueurs ? Se retrouvent-ils dans ce projet ?

francetv sport @francetvsport