Guilhem Guirado dans la défense all black
Guilhem Guirado au combat au milieu des All Blacks | AFP - JEAN MARIE HERVIO - DPPI Media / DPPI

XV de France: Guilhem Guirado, symbole de l'impuissance française ?

Publié le , modifié le

Capitaine de l'équipe de France depuis l'arrivée de Guy Novès au poste de sélectionneur, Guilhem Guirado est un leader par l'exemple. Plutôt discret dans ses prises de paroles devant la presse, le talonneur du RCT se place dans le droit chemin de ces joueurs de 1re ligne souvent taiseux. Mais lorsqu'il y a le feu, et que ses prestations ne sont pas au top, est-il encore l'homme de la situation ?

"Il y a eu des erreurs individuelles de joueurs majeurs qui ne sont pas acceptables. Une équipe de rugby, c'est une cordée qui, face à la Nouvelle-Zélande, marche près du précipice. Ce sont des erreurs individuelles importantes, parfois de joueurs majeurs, qui ont provoqué la chute de la cordée au fond du ravin en 1re période." Yannick Bru, l'adjoint de Guy Novès en charge des avants, a eu ces mots après la défaite (38-18) contre les All Blacks. "Les joueurs les plus expérimentés, je ne vais pas les louper", avait tancé Guy Novès. Notamment dans le viseur: Guilhem Guirado et Louis Picamoles. Avec respectivement 54 et 66 sélections, les deux joueurs sont les plus expérimentés de cette jeune équipe de France. Ils ont un statut, mais aussi un rôle prédominant dans le jeu, aux postes de talonneur et de 3e ligne centre. 

Capitaine depuis 16 matches, Guilhem Guirado a été fautif samedi dernier. Un ballon pas capté sur l'une des premières avancées tricolores et qui amène un contre de 50m (11e), une montée en pointe qui casse la ligne défensive française et amène le premier essai all black (9e), deux actions qui ont participé au non-match des Bleus en 1re période. "Je m'en suis voulu et m'en suis excusé auprès du groupe", a explique le talonneur au sujet de cette montée inadaptée. Avec 12 courses dans le match pour 13 mètres gagnés, deux pertes de ballon, un placage raté pour 7 réussis, sa performance n'a pas été à la hauteur (comme d'autres Français), même si c'est le joueur tricolore qui a gagné le plus la ligne d'avantage (9 fois). 

La concurrence au poste, mais pas seulement

Même moins bon sur le terrain, Guilhem Guirado pouvait se racheter en remobilisant ses troupes, en unifiant le collectif pour se rebeller. Il n'a pas semblé y parvenir. Pas de discours mobilisateur après des essais encaissés, pas de "gueulante" sur le terrain, et des pénalités qui tombaient à l'encontre de la mêlée et de Rabah Slimani sans qu'une solution ne soit apportée. Là-aussi, c'est au capitaine de demander des explications à l'arbitre, voire de tenter de l'influencer, comme savait si bien le faire un Richie McCaw ou un George Gregan. Il faut dire que le poste de talonneur nécessite un engagement physique intense, parfois susceptible de réduire la lucidité et la capacité d'analyse. Il a fallu attendre la pause, et le discours du staff, pour que les choses changent. "A 14-0, c'est à ce moment là qu'il aurait fallu réagir pour pouvoir rester dans le match", reconnaissait Antoine Dupont sur le plateau de Stade 2 au lendemain de l'échec. 

Lors de sa nomination au poste de capitaine, Guy Novès avait expliqué son choix ainsi: "J'ai rencontré un homme superbe, je crois que dans le ciment d'une équipe il faut avoir un grand capitaine, et c'est un grand capitaine." Et le Toulonnais assurait alors: "Je veux être un capitaine de devoir et penser uniquement à mon boulot sur le terrain." samedi, contre les Springboks, il sera aussi attendu ailleurs. Car la prestation de Camille Chat, mardi, dans le match des équipes bis, n'est pas passée inaperçue.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Test-matchs