XV de France : Camille Lopez devrait débuter face aux All Blacks

XV de France : Camille Lopez devrait débuter face aux All Blacks

Publié le , modifié le

Camille Lopez, à l'ouverture aux côtés de Maxime Machenaud, et le pilier gauche Xavier Chiocci, devraient faire leur entrée dans l'équipe de départ du XV de France pour affronter les All Blacks samedi en conclusion des tests de novembre, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Sauf surprise, le sélectionneur Guy Novès annoncera jeudi (10h00), dans l'auditorium du Centre national du rugby de Marcoussis, la titularisation de Camille Lopez aux dépens de Jean-Marc Doussain, qui a débuté samedi dernier face à l'Australie (23-25). Un choix qui s'explique autant par la prestation, correcte mais sans éclat, du Toulousain que par la volonté de l'encadrement de tester d'entrée le Clermontois, appelé après la blessure de François Trinh-Duc contre les Samoa en ouverture des tests (52-8). Novès avait d'ailleurs laissé filtrer un indice la semaine dernière en déclarant donner sa chance à Doussain, tout en préparant Lopez pour une échéance non précisée.

Samedi, au Stade de France, Lopez sera donc associé à la charnière à Machenaud, qui conserve sa place, de nouveau préféré à Baptiste Serin. Derrière eux, aucun changement à prévoir, à moins que l'arrière Scott Spedding, ménagé lors des oppositions depuis le début de la semaine, ne soit pas rétabli du coup qu'il a pris contre l'Australie. Brice Dulin formerait alors le triangle arrière, avec Noa Nakaitaci et Virimi Vakatawa, et connaîtrait sa première sélection depuis le quart de finale de la Coupe du monde 2015 largement perdu face à ces mêmes All Blacks (13-62).

Pas de c​hangement en troisième ligne

Devant, la troisième ligne Gourdon-Picamoles-Ollivon serait de nouveau alignée en dépit de l'absence en son sein d'un chasseur-gratteur comme Wenceslas Lauret, profil qui semblait avoir manqué aux Bleus samedi. Dans la cage, Sébastien Vahaamahina, plus puissant que Julien Le Devedec, devrait être reconduit, aux côtés de Yoann Maestri. Cela ne serait en revanche pas le cas du pilier gauche Cyril Baille, auteur d'une bonne prestation face aux Wallabies mais à qui le staff devrait préférer Xavier Chiocci. Sans doute pour voir, comme Baille face aux Samoa, ce qu'il peut apporter d'entrée et non comme remplaçant. Pour caler la mêlée avec Chiocci et le capitaine Guilhem Guirado, Guy Novès pourrait titulariser Rabah Slimani plutôt que Uini Atonio, qui a produit du déchet samedi dernier dans le jeu courant. 

AFP