Angleterre-Afrique du Sud
Anglais et Sud-Africains se sont livrés un vrai combat | AFP - Glyn Kirk

Test-match: l'Angleterre fait chuter l'Afrique du Sud

Publié le , modifié le

L'Angleterre a victorieusement débuté sa série des tests-matches d'automne, en venant à bout de l'Afrique du Sud (12-11), samedi à Twickenham au terme d'une rencontre de combat, qui n'a valu que par l'engagement des deux formations.

Les Sud-Africains, adversaires du XV de France samedi prochain, vont se demander encore longtemps comment ils ont pu perdre ce match. Plus puissants, plus disciplinés, plus entreprenants, ils ne se sont inclinés que sur les coups de pied de loin d'Owen Farrell, dont celui de la gagne à sept minutes de la fin, et Elliot Daly. Mais ils peuvent aussi s'en prendre à eux-mêmes car s'ils ont converti leur emprise en fin de première période grâce à Nkosi, à la conclusion d'un superbe mouvement collectif (32, 3-8), ils ont été le pus souvent incapables de développer leur jeu.

Un XV de la Rose très chanceux

Globalement pourtant, les Anglais ont été heureux de court succès, car ils  ne sont pas entrés une seule fois dans les 22 mètres adverses en première période et n'ont vu la ligne d'en-but des "Boks" que de très loin en seconde période. Dans les dernières minutes cependant, ils ont tenté de mettre un peu de mouvement dans le jeu, ce qui n'est pas dans leurs habitudes Ils ont eu aussi de la réussite. Mais, même même s'il a pris tous ses points sur pénalités, le XV de la Rose a tout fait pour se mettre au niveau de ses adversaires, notamment en mêlée, pour les pousser à la faute.

Les Springboks, qui ont perdu en début de deuxième période leur 2e ligne Eben Etzebeth, l'une des poutres maîtresses du pack, ont tout misé sur leur puissance et sur leur capacité de franchissement, mais leur jeu minimaliste n'a pas été couronné de succès.   

Certes, l'arbitrage a aussi laissé matière à controverse, prompt à sanctionner sur les rucks des Sud-Africains souvent à la limite, mais ces derniers, s'ils ont inscrit le seul essai du match, ils ne se sont pas vraiment donné les moyens d'aller chercher la victoire. Ils pourront toujours regretter la pénalité de Pollard qui a trouvé le poteau, et que l'arbitre ne sanctionne pas un plaquage très limite de Farrell qui aurait pu offrir une nouvelle pénalité à l'ouvreur sud-africain...dans les dernières secondes. C'est une déception pour les Sud-Africains et un peu d'air pour l'entraîneur ds Anglais Eddy Jones, mais le contenu n'a rien pour autant de vraiment rassurant. 

France tv sport @francetvsport

Test match