Italie-Australie

Tests-matches: le pays de Galles déroule contre les Tonga, l'Italie s'incline face à l'Australie

Publié le , modifié le

Le pays de Galles a obtenu un succès tranquille contre les Tonga (74-24) avec dix essais lors de son troisième match de la tournée de novembre, samedi au Millennium Stadium de Cardiff, poursuivant un sans faute qui dure depuis le début du mois de mars. Le plus gros défi les attend samedi prochain avec la réception de l'Afrique du Sud.

Déjà vainqueurs des Australiens la semaine dernière (9-6) et de l'Ecosse en ouverture de la série de test-matches (21-10), les Gallois de Warren Gatland ont enchaîné un huitième succès de suite, marquant 10 essais malgré un effectif complètement remanié (14 changements par rapport au match contre les Wallabies).

Le XV du Poireau a imprimé son rythme d'entrée, en marquant au bout d'un surpuissant ballon porté dès la 3e minute du match, avant de réciter son rugby, bien aidé par un Dan Biggar impeccable au pied et auteur d'un essai (19 points en tout). Si les Tonga ont brièvement fait trembler leurs adversaires en début de seconde période en revenant à 24-24, les rotations galloises ont ensuite logiquement permis de creuser l'écart, jusqu'à un résultat final très large.

Les Australiens efficaces

A Padoue, l'Italie a pu mesurer toutes les limites qui la séparent des meilleures nations mondiales, en s'inclinant logiquement face à l'Australie (26-7). Comme souvent, les Italiens ont su mettre beaucoup d'engagement mais ils se sont montrés maladroits, et n'ont pas su concrétiser leurs occasions. Optimisant leurs ballons gagnés les Australiens ont fait la différence en première période avec un doublé de Koroibote... avant que le pilier Tupou passe la ligne toute en puissance juste après le repos (43e).

L'Italie aurait alors pu sombrer mais a au contraire réagi par Bellini, qui marquait en contre sur un ballon offert par les Wallabies (46e). En fin de match, Genia a tout de même donné plus de marge à l'Australie (26-7, 78e), mais les Italiens pourront retenir leurs nombreuses occasions gâchées à quelques mètres de la ligne, un manque d'efficacité devenu pour eux un défaut récurrent. Ils regretteront aussi l'essai refusé au quart d'heure de jeu à leur demi-de-mêlée Tebaldi pour un hors-jeu contesté. Les Transalpins ont ensuite tout fait pour limiter les dégâts, à défaut d'être en mesure de revenir, mais l'Australie, a très bien géré.

Christian Grégoire