Spedding, Thomas et Dumoulin titulaires face aux Fidji

Spedding, Thomas et Dumoulin titulaires face aux Fidji

Publié le , modifié le

Pour sa toute première sélection en équipe de France, le joueur d'origine sud-africaine Scott Spedding (Bayonne) figure dans le XV de départ annoncé ce mercredi par Philippe Saint-André, en vue du test match des Tricolores face aux Fidji, samedi à Marseille (17h45 sur France 2 et FranceTVSport). Deux autres joueurs feront leurs grands débuts en bleu : Alexandre Dumoulin (25 ans) et Teddy Thomas (21 ans), tous les deux sociétaires du Racing-Métro.

C’est un XV de France bel et bien remanié qui lancera la tournée de novembre, ce samedi au stade Vélodrome. Pour donner un second souffle à une sélection qui additionne les déconvenues, à onze matches seulement du coup d’envoi de la Coupe du Monde, Philippe Saint-André a tenté plusieurs paris. "C'est une équipe très équilibrée, très jeune derrière mais avec une charnière très en forme", a résumé "PSA" mercredi midi.

Outre les trois débutants (Spedding, Dumoulin, Thomas) lancés dans le XV, le sélectionneur a en effet décidé d’aligner une charnière inédite (la 13e de l’ère Saint-André !), composée de Camille Lopez et de Sébastien Tillous-Borde. "On n'a pas hésité, a assuré le technicien français. Oui, Tales et Kockott ont une complicité. Mais Camille a vraiment pris le rôle de buteur N.1 à l'ASM, ça nous a rassurés. C'est la logique."

L'annonce du XV de France qui affrontera l'Australie​

La sensation Scott Spedding

Spedding (28 ans), l'arrière de Bayonne, avait été appelé en dernière minute pour remplacer l'arrière Brice Dulin. Le natif de la banlieue de Johannesburg, détenteur depuis deux mois d'un passeport français, avait d'ailleurs fondu en larmes en apprenant sa convocation. "J'attends qu'il soit bon sur le terrain, pétillant, joyeux et relanceur comme avec nous depuis le début de l'aventure", a déclaré "PSA". Il sera, avec Bernard Le Roux en troisième ligne, le deuxième titulaire d'origine sud-africaine.

Au final, sur les 25 joueurs qui partiront à Marseille jeudi, trois sont d'origine sud-africaines (Le Roux, Spedding et Kockott). Uini Atonio, pilier droit sur le banc, est lui né en Nouvelle-Zélande. "Pour moi ils sont tous Français. Ils rêvent de jouer pour le maillot de l'équipe de France", a précisé Saint-André.

Les remplaçants ne seront eux choisis que samedi, juste avant le match.

Dumoulin, la force tranquille 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer