Baptiste Serin
Baptiste Serin, lors du Mondial des moins de 20 ans | Maxppp

Le XV de France avec sept bizuths pour défier l'Argentine

Publié le , modifié le

En l'absence de nombreux cadres, sept joueurs ne comptant aucune sélection ont été titularisés par Guy Novès pour le premier des deux test-matches de la tournée de juin contre l'Argentine, dimanche à Tucuman. Ce sera donc une première pour le talonneur Rémi Bonfils (Stade Français/27 ans), les deuxième ligne William Demotte (Agen/25 ans) et Julien Le Devedec (Bordeaux-Bègles/30 ans), le troisième ligne Kévin Gourdon (La Rochelle/26 ans), le demi de mêlée Baptiste Serin (Bordeaux-Bègles/21 ans), le centre Julien Rey (Bordeaux-Bègles/29 ans) et l'ailier Xavier Mignot (Grenoble/22 ans).

Le sélectionneur a dû composer en l'absence des joueurs qui disputent ce week-end les demi-finales du Top 14 (Clermont, Racing 92, Toulon et Montpellier). Ce XV de départ ne compte que 4,3 sélections en moyenne par joueur une moyenne d'âge de 25,4 ans. Le capitanat a été confié à l'ouvreur du Stade Français, Jules Plisson (24 ans, 11 sél.). Du haut de ses 26 sélections, le pilier droit Rabah Slimani fait figure, à 26 ans, de "papa" du XV de départ. A noter également le grand retour en Bleu du troisième ligne du Stade Français Raphaël Lakafia qui, titularisé, connaîtra dimanche (23h10 françaises) à 27 ans sa quatrième sélection. Plus de quatre ans et demi après la dernière, lors de la Coupe du monde 2011, dont il avait été l'appelé surprise. Hormis Lakafia et les sept néophytes, tous les titulaires avaient été appelés par Guy Novès lors du Tournoi des six nations 2016 pour ses débuts en tant que sélectionneur.

Picamoles et Trinh-Duc sur le banc

Tous les joueurs qui débuteront font par ailleurs, comme prévu, partie du premier groupe de 17 joueurs qui s'était envolé le 9 juin pour l'Argentine, dès la fin de la saison régulière du Top 14, deux jours après avoir été rassemblés à Marcoussis (Essonne). Les 11 autres sont arrivés mardi à Tucuman après les barrages du Top 14, dont le troisième ligne Louis Picamoles (30 ans, 52 sél.) qui, remplaçant comme l'ouvreur François Trinh-Duc (29 ans, 53 sél.), devrait apporter son expérience en cours de match. Trinh-Duc était lui, en revanche, parti avec le premier groupe et Plisson lui a donc été préféré sur la forme du moment.

Aux côtés du Montpelliérain, libéré par son club pour cette tournée, et de Picamoles, figurent sur le banc trois autres bizuths: le talonneur Clément Maynadier (Bordeaux-Bègles/27 ans), le pilier gauche Lucas Pointud (Brive/28 ans) et le deuxième ligne Fabrice Metz (Oyonnax/25 ans). Le centre Gaël Fickou (22 ans, 19 sél.) a lui été préféré à son coéquipier à Toulouse Maxime Médard (29 ans, 46 sél.) comme remplaçant polyvalent dans la ligne de trois-quarts.

Guy Novès avait estimé mercredi que cette tournée de juin en Argentine devait notamment permettre de "mesurer l'étendue du réservoir français", précisant qu'avec ses adjoints il serait "un peu tolérant par rapport aux quelques bêtises qui pourraient avoir lieu sur le terrain". Les Bleus affronteront une deuxième et dernière fois l'Argentine samedi prochain, toujours à Tucuman.

Le XV de départ:
H. Bonneval - Mignot, Rey, Danty, D. Camara - (o) Plisson (cap), (m) Serin - Lakafia, Gourdon, Goujon - Demotte, Le Devedec - Slimani, Bonfils, Poirot
Remplaçants: Maynadier, Atonio, Pointud, Metz, Picamoles, S. Bézy, Trinh-Duc, Fickou

Test match