Jonathan Joseph et les Anglais ont marché sur l'Australie
Jonathan Joseph et les Anglais ont marché sur l'Australie | SAEED KHAN / AFP

L' Angleterre victorieuse d'une tournée en Australie pour la première fois

Publié le , modifié le

L'Angleterre a remporté son deuxième test-match de sa tournée en Australie (23-7) samedi à Melbourne, et s'adjuge ainsi pour la première fois la série face aux Wallabies avant l'épilogue à Sydney samedi prochain.

Une semaine après sa victoire à Brisbane (39-28), le XV à la Rose a beaucoup subi sans jamais rompre face aux Wallabies. Il s'agit seulement de son cinquième succès face aux Australiens "Down Under" en 19 confrontations. 

Dans le même temps, le sans-faute se poursuit pour le nouveau sélectionneur de l'Angleterre, Eddie Jones, qui après avoir réalisé le Grand Chelem dans le Tournoi des six nations, remporte ainsi un 9e succès de suite.

Une semaine après avoir répondu dans le jeu (39-28) à Brisbane, les Anglais ont cette fois abandonné complètement la maîtrise de la partie à leurs adversaires. Les statistiques laissent pantois: avec 71% de possession, 74% d'occupation, les Australiens se sont fait quatre fois plus de passes que les Anglais qui, eux, ont quatre fois plus plaqué!

Stérilité australienne

En résumé, les vagues australiennes se sont fracassées à tous les coins du terrain sur la défense anglaise, seulement prise à défaut sur un imparable ballon porté à la fin de la première période aplati par le capitaine des Wallabies Stephen Moore (36). Dans cette partie électrique, marquée par des accrochages y compris jusque dans le couloir des vestiaires, les hommes d'Eddie Jones ont donc usé toutes leurs forces pour décourager des Australiens bien trop maladroits, à l'image des 22 ballons perdus donc une quinzaine d'en-avants. 

Pour se détacher, les Anglais ont profité eux aussi d'un ballon porté converti par le capitaine et talonneur Dylan Hartley (20) en première période et de deux pénalités d'Owen Farrell. En tête 13-7 à cinq minutes de la fin, les Anglais n'étaient pas à l'abri d'un retour australien. Mais un contre assassin, bonifié par un coup de pied à suivre du talonneur remplaçant Jamie George, amenait un essai décisif de Farrell (76). Un verdict froid comme une lame qui offrait à l'Angleterre sa plus large victoire en Australie. Et encore plus de certitudes sur ses hommes, son jeu, ses convictions.

AFP