France - Angleterre Guy Novès
Guy Novès | AFP - Stéphane Allaman

Guy Novès: "En première période, je me suis embêté"

Publié le , modifié le

Quelques minutes après la fin du match, Guy Novès a présenté, en conférence de presse, son analyse de la défaite de l'équipe de France (25-22) contre l'Australie. "En première période, je me suis embêté", a-t-il résumé. "On n'a rien fait. Si le match est devenu agréable, et parfois brillant, c'est grâce à la deuxième période". Mais le sélectionneur n'a pas vu que du négatif.

Les points laissés en route au pied et les erreurs

"On a laissé dix points au pied. Le résultat aurait pu être différent", a expliqué d'entrée Guy Novès. "Ce que j'ai ressenti, c'est que notre équipe a été frigorifiée par rapport à ce que représentaient les Australiens. On n'a pas assez joué, on a été très lent, dominateur en mêlée mais on en a eu trop peu. On a commis des fautes impardonnables, dont une en 1re période qui amène la touche, puis l'essai et le carton jaune. Si on avait gagné d'un point, j'aurais tenu le même discours mais j'aurais été content pour les gars et pour leur investissement. S'il y avait eu des décisions différentes, et avec plus de réussite, on aurait pu avoir un match gagné à la fin."

La première mi-temps comme un fardeau

"C'est une phase d'apprentissage extrêmement enrichissante sur cette 1re période Le message qu'on a fait passer à la mi-temps, c'est: 'lâchez vous'. Notre 2e mi-temps nous permet de pouvoir continuer à travailler et à construire. On n'avait rien à construire sur la 1re. Ce n'est pas en rendant les ballons au pied, ce n'est pas en tapant bêtement dans l'adversaire comme en 1re période qu'on rivalise avec les meilleurs. C'est en déplaçant le ballon comme on l'a fait insuffisamment en 2e. Les joueurs ont pris conscience qu'il faut être plus précis dans le jeu. "

Les espoirs pour la Nouvelle-Zélande

"On a bien travaillé la défense en rendant beaucoup de ballons. Les joueurs ont répondu de manière intelligente aux Australiens. On s'est bien adapté. La 2e mi-temps nous permet de voir ce qu'on peut faire face aux meilleurs. Si on essaye de rivaliser, d'affronter les Néo-Zélandais, peut-être qu'on fera plaisir à nos supporters à certains moments.On essaye de copier le plus intelligemment possible ce qui se fait de mieux pour, demain, gagner plus de matches. J'espère qu'on n'attendra pas une mi-temps pour montrer que nous aussi, quand on tient le ballon, on peut les mettre en difficultés."

Test match