Guy Novès
Le sélectionneur du XV de France, Guy Novès | CHRISTOPHE SIMON / AFP

France - Nouvelle-Zélande - Guy Novès: "La 2e période, c'est le SMIC"

Publié le

Quelques minutes après la défaite de son équipe (38-18) contre la Nouvelle-Zélande, Guy Novès a affiché une froide colère: "La 1re mi-temps ne correspond pas du tout au niveau d'une équipe internationale", a-t-il lâché. Absence d'agressivité, fautes de mains, la liste est longue des reproches. "En partant de si loin et en étant si mauvais, c’était le SMIC en 2e période", estime le sélectionneur du XV de France.

La 1re période

"La 1re période ne correspond pas du tout au niveau d’une équipe internationale même si le respect de l’équipe de Nouvelle-Zélande nous pousse à voir leurs énormes qualités. Il y a eu énormément de ballons perdus, simples, dans l’engagement physique, avec une absence d’agressivité physique dans les rucks. La mêlée s’est effritée. On n’est pas rassuré. J’espère que mes joueurs ont pris conscience qu’on ne pouvait pas avoir un comportement tel qu’en 1re période. On avait préparé le match pour livrer un match de haut niveau. Notre première période a été d'un très faible niveau. On va travailler sur le pourquoi on a abordé ce match avec si peu d’agressivité saine, pour au moins rivaliser sur des actions qui nous paraissaient relativement simples."

La mi-temps et la 2e période

"A la mi-temps, il y a eu une prise de conscience, un électrochoc sans avoir à crier. En respectant un peu plus le ballon et l’adversaire, on a pu rivaliser dans la deuxième. En partant de si loin et en étant si mauvais, c’était le SMIC en 2e période. On a fait plaisir aux 80 000 spectateurs en 2e, mais on ne peut pas se satisfaire de ça aujourd’hui. Ca aurait été un véritable drame s’il n’y avait pas eu cette prise de conscience et cette réaction."

La charnière Dupont-Belleau

"Compte tenu du contexte du match, ils ont répondu à ce qu’on pensait d’eux : à savoir qu'ils ont des qualités individuelles. Ils ont l’un et l’autre, bénéficié de ballons pas toujours de qualité, notamment en 1re période. On a vu les qualités individuelle d’Antoine, qui avec peu de choses peut faire beaucoup. Pour Anthony, c’est intéressant de le voir capable de faire certaines actions pour conduire un match pas si simple. C’est un poste exposé. Il a essayé de remplir sa mission telle qu’on le lui avait demandé."

Le deuxième match mardi contre les All Blacks

"Ces deux matches nous servent à faire évaluation des joueurs français valides. J’attends de voir ce qu’ils valent. Je pense que ces joueurs ne seront pas surpris comme on l’a été aujourd’hui. On va voir sur qui on peut compter aujourd’hui."

Test match