Alexandre Dumoulin charge avec Huget, mas et Leroux en soutien
La charge tricolore menée par Dumoulin, avec Huget, Mas, Leroux et Maestri en soutien | AFP - BLUEPIX / DPPI MEDIA - PHILIPPE LAURENSON

France - Australie: la revanche ou la rechute ?

Publié le , modifié le

L'équipe de France reçoit ce soir (21h en direct sur France 2 et sur francetvsport) l'Australie au stade de France. Après trois claques reçues en juin chez les Wallabies, les Français espèrent prendre leur revanche et surtout confirmer leur belle prestation contre les Fidji, la semaine passée. Mais la formation de l'hémisphère Sud n'a été battue qu'une fois lors des neuf dernières confrontations entre les deux nations, depuis 2008.

France - Australie, 21h en direct sur francetvsport avec en exclusivité le système multicam et la prolongation à la fin de la rencontre

L'Australie, c'est l'adversaire préféré du XV de France dans l'hémisphère Sud. Dans le trio des mastodontes (Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Australie), les Australiens sont les plus proches des Français dans l'histoire. En 31 matches, les Bleus les ont battus à treize reprises, pour dix-sept défaites et un nul. Par comparaison, face aux All Blacks, en autant de confrontations le ratio tombe à six victoires pour vingt-quatre revers, tandis que face aux Springboks, en 20 duels, la France a perdu dix fois pour cinq victoires et cinq nuls. 

Mais ces chiffres masquent mal une tendance plus récente. Depuis 2008, l'équipe de France n'a battu l'Australie qu'une seule fois, en 2012 au Stade de France (33-6). Les huit autres matches se sont soldés par autant de défaites, dont quelques claques retentissantes (59-16 au SDF en 2010, 50-23 en juin dernier à Brisbane). Les joueurs de Philippe Saint-André ont un certain nombre de revanches à prendre sur cette équipe, désormais dirigée par Michael Cheika, l'ancien entraîneur du Stade Français. Mais comme le disait Damien Chouly cette semaine à Marcoussis, "la revanche  envers les Australiens, il y en a sûrement un peu, mais il y a une revanche à  prendre envers nous-mêmes aussi."

A la recherche de la continuité

Après la belle prestation contre les Fidji, l'intégration plus que réussie des nouveaux (Thomas, Spedding, Dumoulin), le jeu alléchant, Philippe Saint-André a reconduit la même équipe, pour relever un défi autrement plus compliqué. Plus rapides, plus puissants, plus techniques, plus organisés, les Wallabies n'ont rien à voir avec les Fidjiens. Hausser le niveau de jeu sera la clé pour confirmer le match de la semaine passée. A moins d'un an de la Coupe du monde, le XV de France est en quête d'une série positive. Depuis 2012 et la série de quatre victoires consécutives (en Argentine 49-10, en France contre l'Australie 33-6, l'Argentine 39-22, les Samoa 22-14), la France a plus rechuté que confirmé. De pâles performances (38-18 contre les Tonga en 2013, 19-17 en Ecosse en 2014) en défaites indignes (23-18 contre l'Italie et 30-0 en Nouvelle-Zélande en 2013, 50-23 en Australie en 2014), les Bleus ont rarement vu l'horizon éclaircir sur la durée. Et lorsque la victoire arrachée dans le Crunch 2014 (26-24) avait donné des espoirs, deux matches après, la chute n'en a été que plus terrible au Pays de Galles (27-6). 

Face aux terribles finisseurs Folau, ouAshley-Cooper, et contre un pack puissant et mobile à l'image du 3e ligne Hooper, l'équipe de France veut se prouver à elle-même qu'elle a les moyens de jouer un rôle majeur lors de la prochaine Coupe du monde. 

Composition des équipes

France: Spedding - Huget, Dumoulin, Fofana, Thomas - (o) Lopez, (m) Tillous-Borde -  Le Roux, Chouly, Dusautoir (cap.) - Maestri, Papé - Mas, Guirado, Ménini
Remplaçants : Kayser, Atonio, Chiocci, Vahaamahina, Nyanga, Kockott, Tales, Bastareaud

Australie: Folau - Ashley-Cooper, Kuridrani, Leali'ifano, Tomane - (o) Foley, (m)  Phipps - Hooper (cap), McCalman, McMahon - Simmons, Horwill - Kepu, Fainga',  Slipper
Remplaçants (à choisir parmi): Mann-Rea, Robinson, Alexander, Skelton, Hodgson, Higginbotham, White, Genia, Speight

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Test match