Sébastien Tillous-Borde (XV de France)
Sébastien Tillous-Borde s'échappe face à l'Australie | JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA

France-Australie La revanche des Bleus (29-26)

Publié le , modifié le

L'équipe de France a remporté son deuxième match consécutif en dominant l'Australie (29-26). Les Bleus ont pris le score rapidement grâce à un essai de Tillous-Borde et un bijou de Teddy Thomas avant de souffrir en toute fin de match après l'expulsion temporaire de Rémy Talès. Grâce à une énorme défense, les joueurs de Philippe Saint-André ont pris leur revanche face à l'Australie qui les avait battus trois fois au moins de juin.

La victoire face aux Fidji avait parfaitement lancé la tournée de Novembre, cette victoire face à l'Australie va lui donner un autre relief. Surtout, les Bleus ont fait preuve, notamment en première période, d'une qualité de jeu intéressante. A peine la fin de match est un peu plus inquiétante mais les Bleus ont su faire le dos rond dans leur temps faible pour assurer une belle victoire devant un public conquis.

Si l’équipe de France voulait profiter de la victoire face au Fidji pour se mettre en confiance, l’entame aurait pu être meilleure. Sur la première action, Scott Spedding, sur sa ligne d’en-but est contré par Simmons. Heureusement l’Australien commet l’en-avant et ne peut aller à l’essai. Mais les Bleus ne tardent pas à se remettre dans le droit chemin. Servi par Lopez au pied, Yoann Huget s’échappe sur l’aile en évitant deux plaquages et remet à l’intérieur pour Spedding qui est poussé en touche à quelques centimètres de l’en-but. Cette action a le don de mettre les Australiens sous pression. Deux minutes plus tard, les Bleus sont toujours aux portes de l’essai. Sur un ruck à un mètre de la ligne, Sébastien Tillous-Borde prend à revers la défense des Wallabies et marque son 6e essai sous le maillot de l’équipe de France. Lui qui disait avant la rencontre ne pas vouloir se rater met son équipe sur les rails (7-0, 7e).

Vidéo: L'essai de Sébastien Tillous-Borde

Le jeu de l’équipe de France est en place. Malgré une pénalité de Foley (7-3, 10e), Camille Lopez cherche une nouvelle fois Huget au pied sur l’aile, le Toulousain est tout près de récupérer mais il est devancé par Tomane, qui pousse volontairement la balle en touche de la main. Monsieur Owens n’a pas vu et signale seulement une touche. Las, Camille Lopez inscrit une pénalité quelques minutes plus tard (10-3, 16e). Foley lui répond dans la foulée (10-6).

L'étincelle Teddy Thomas

Le match est équilibré et les deux défenses se rendent coup pour coup. Mais à la 29e minute, Teddy Thomas va confirmer son formidable talent. Alerté sur l’aile, le joueur du Racing-Metro va éliminer pas moins de six Australiens pour aller marquer son quatrième essai en deux sélections seulement ! La France s’envole au score (17-6, 29e). Malheureusement, la fin de la première période est australienne. Après un bon travail de Foley, Ashley-Cooper réduit le score à 17-13 et même à 17-16 quand Foley, encore lui, marque une pénalité juste avant la pause. L’équipe de France a eu l’occasion de faire l’écart mais la conquête, notamment en mêlée, n’a pas permis aux joueurs de Philippe Saint-André de rentrer aux vestiaires avec un avantage plus conséquent.

Vidéo: L'essai de Teddy Thomas  

Malgré les changements, notamment l’entrée de Mathieu Bastareaud à la place d’Alexandre Dumoulin au centre, les Bleus ne remettent pas la même intensité dans le jeu après la pause. Il y a de la bonne volonté mais la première occasion tarde à arriver. Lopez marque des nouveaux points au pied (23-16, 49e) mais une nouvelle fois Foley en fait de même quelques minutes plus tard (23-19, 53e). Aucune des deux équipes n’est réellement en mesure d’accélérer. A l’heure de jeu, Rory Kockott contre un dégagement de Foley. Les Bleus ne parviennent pas à récupérer le ballon. Encore une fois, le XV au coq s’en remet à la botte de Camille Lopez. L’ouvreur de Clermont trouve la mire (26-19, 63e). Si la première période était emballante, c’est loin d’être le cas de la seconde.

La France plie mais ne rompt pas

Le carton jaune infligé par Nigel Owens à Rémy Talès (74e) va néanmoins faire passer un vent d'inquiétude dans le camp français.. Après un beau jeu collectif, Simmons profite d'une passe après contact de Foley pour aller marquer (29-26, 76e). Avec la transformation de l'ouvreur des Wallabies, le score n'est plus que de 29-26. Dans la foulée, les joueurs de Michael Cheika viennent mettre la pression sur la défense des Bleus. Grâce à un phénoménal Thierry Dusautoir, l'équipe de France récupère la possession à deux minutes de la fin. Sur une nouvelle mêlée à cinq mètres de la ligne française, Monsieur Owens siffle une pénalité et libère le Stade de France. Oui l'équipe de France a résisté à l'Australie et prend une belle revanche.

Vidéo: L'interview du Talent d'Or du match; Teddy Thomas  

Christophe Gaudot @ChrisGaudot